A Travellerspoint blog

By this Author: elodieadie

Quelques détails amusants sur la Corée

large_12202447_1..772194543_n.jpglarge_90_12179823_1..415690013_n.jpglarge_804589_102.._41124952_n.jpglarge_12180082_1..701760184_n.jpglarge_12188645_1..846579921_n.jpglarge_IMG_9110.jpglarge_IMG_9111.jpglarge_IMG_9113.jpglarge_IMG_9119.jpglarge_IMG_9126.jpglarge_IMG_9170.jpglarge_IMG_9167.jpglarge_IMG_9164.jpglarge_IMG_9248.jpglarge_IMG_9236.jpglarge_IMG_9239.jpglarge_IMG_9255.jpglarge_IMG_9268.jpglarge_IMG_9282.jpglarge_IMG_9286.jpglarge_IMG_9215.jpglarge_12200633_1..405248563_n.jpglarge_12202059_1..6_3959394_n.jpg

Quelques
Some interesting facts about the country

1. La langue – The language

Tant la langue orale qu’écrite m’amuse beaucoup!
Both the written and oral language amuse me!

> L’écriture ressemble a un jeux de Tetris
The written language looks like a game of Tetris.

large_12200425_1..902042273_n.jpg

> La langue parlée ressemble au langage des mignons
The oral language sounds like minions!

Des pubs coréennes...

Also, they don't have the "f" sound so when they say: "Do you want pork?" they actually mean: "Do you want a fork?"

2. Les barbecue - Korean Barbecue

large_23A8ED04E87FA33E75721091D55593C0.jpg

Ils adorent aller aux restaurants a BBQ. Dans ces restaurants, il y a une plaque chauffante au milieu de la table et les clients cuisent leur viande eux-memes. Bon déjà ca c’est super fun mais ce qui est encore mieux c’est la facon dont ca se mange. Il y a plein de plats d’accompagnement sur le coté. On est sensés prendre une feuille de salade, mettre le morceau de viande dessus, ajouter de la sauce ou un quelconque accompagnement, rouler la feuille de salade et mettre le tout en bouche… C’est énorme!!

They are all crazy about barbecue restaurants. Each table has a heating plate in the middle and the clients are supposed to cook the meat by themselves. Ok this is already pretty cool but what’s even better is the way they eat it! So they have plenty of side dishes on the table; you’re supposed to take a salad leaf, put the meat on it and put some sauce or any kind of side dishes you like on it, then roll everything in the leaf and eat it!! It’s so cooool!!!!

large_IMG_9157.jpg

3. L’age Coréen - Korean age

En Corée ils ne comptent pas l’age de la meme manière que nous. Premièrement, quand un enfant nait, on considère qu’il a déjà un an. Ensuite, l’année de naissance est plus importante que la date de naissance donc le premier janvier on célèbre l’anniversaire de tout le monde. Un bébé né le 27 décembre a donc deux ans le premier janvier suivant. En Corée j’ai donc déjà 24ans, bientot 25 (le premier janvier) alors qu’en Belgique je n’ai encore que 22ans! Toutes les personnes nées la meme année peuvent etre considérées comme amis mais personne d’autre. Je ne peux pas présenter quelqu’un de 27ans comme mon ami. Je dois l’introduire en tant que grande soeur ou grand frère. C’est très commun pour les Coréens de se demander l’année de naissance mutuelle lorsqu’ils se rencontrent pour la première fois et s’il s’avère que c’est la meme année, ils considèrent ca comme un incroyable point commun!

In Korea, when you are born, you are considered to be already one year old and on the first of January you gain one year. Therefore, a baby born on the 27 of December is 2 years old on the first of January. In Korean age, I'm already 24 when I’m only 22in Belgian age! All the people born the same year as you can be your friends, but not the other ones. I cannot call a 27 year old person my friend. I must call this person my brother or sister. It’s actually quite important in Korea. It's common for people to ask each other which year they are born and if it happens to be the same year, it’s for them an incredible point in common.

Posted by elodieadie 07:25 Archived in South Korea Comments (0)

Quand six étrangers se promènent en Chine

When crazy foreigners wander around China

large_IMG_1264.jpg

Ce que j'adore en Chine - What I love about China

- Les beaux paysages - Beautiful landscapes

large_IMG-20150813-WA0015.jpglarge_IMG-20150813-WA0009.jpglarge_IMG-20150813-WA0008.jpglarge_IMG-20150813-WA0007.jpglarge_IMG_1079.jpglarge_IMG_0971.jpglarge_IMG_0951.jpglarge_IMG_0894.jpglarge_IMG_0678.jpg
Ca c'est Dali, dans le Yunnan
That's Dali, in Yunnan

- Les repas collectif autour d'une table ronde - Group meals around a round table

large_IMG_8911.jpg

- Les trains de nuit - Night trains

large_IMG_1192.jpglarge_IMG_1352.jpglarge_IMG_8773.jpglarge_IMG_8814.jpglarge_IMG_8815.jpg

- Les hotels bizarres - Strange hotels

large_IMG_8891.jpg
Celui-ci, on l'a appelé: "l'hotel navette spaciale". Les lits sont des sortes de boites qui s'empilent. A l'intérieur, c'est super equipé: il y a des prises, petites tablettes pour poser un ordi, petit porte manteau, lumière et tout! Notre chambre avait une bonne vingtaine de lits et n'était qu'une chambre dans un building d'une vingtaine d'étages!! On a aussi eu droit à un hotel de vampires mais ca c'était... différent!

The so called "Spaceship hotel". The beds are some kind of boxes piled upon each other. The inside is funished of all kinds of stuff: electric plugs, small desks to put a computer on, some thing to put your clothes, lights... Our room had something like twenty beds and was only one room amongst a twenty floreys building!! We also went in some kind of vampire hotel but that was... different!

- Faire les fous et s'en foutre car meme quand on se comporte bien les gens nous regardent

Behaving like crazy people and not caring about it because even if you behave well, people still look at you!

large_IMG_9089.jpglarge_IMG_1399.jpglarge_IMG_1347.jpglarge_IMG_1219.jpg
Ennuyer les passants qui essayent de prendre des photos
Crashing people's pictures
large_IMG_1199.jpglarge_IMG_1185.jpg
Petit jeu... Qui peut reconnaitre ces plantes étranges qui poussent le long de la route?
Little game: who can recognize these strange plants that grow up along the road?
large_IMG_0588.jpglarge_IMG_0524.jpg
Quand les copains osent tomber endormis...
when people dare falling asleep

- La foule! Etre écrasé, tiré, poussé, enveloppé de la transpiration des voisins... Woow ya rien de mieux! (OU PAS!!) -

The crowd! Being pulled, pushed and swimming in the sweat of the neighbours,,, Woow best feeling ever! (OR NOT!!)

large_IMG_8992.jpg
no comment...
large_C889F607FD7E642D78B76B72946D6F69.jpg

- Les motos éléctriques sont plus populaires que les voitures et tellement pratique pour une petite escapade en dehors des sentiers battus!

The E-bikes are more common than cars in the cities and so practical to take you anywhere and off the beaten path

large_12218258_9..954915507_o.jpglarge_12236994_9..505940473_o.jpglarge_12242847_9..217448873_o.jpg

- Et puis les autres détails qui font de la Chine un endroit unique

And the other details that make of China such a unique place

large_IMG_0808.jpglarge_IMG_0831.jpglarge_IMG_1054.jpglarge_IMG_1127.jpglarge_IMG_1389.jpglarge_IMG_9067.jpglarge_IMG_1102.jpg
Le meilleur ananas de toute la planète!! Ils ont beaux être les rois de la nourriture industrielle, je peux vous dire que le goût et le caractère juteux de cet ananas étaient inégalables!! The best pineapple ever!! They might be the kings of the industrial food, the juiciness and flavors of this pineapple was just perfect!!

P.S. Les photos ont été prises par Monica Irish pour la plupart

P.S. Pictures taken by Monica Irish

Posted by elodieadie 19:10 Archived in China Tagged china friends fun countryside Comments (0)

Quelques photos du camp d`été

large_IMG_7341.jpglarge_IMG_7353.jpglarge_IMG_7093.jpglarge_IMG_7089.jpglarge_IMG_7754.jpglarge_IMG_7918.jpglarge_IMG_7926.jpglarge_IMG_7928.jpglarge_IMG_7980.jpglarge_IMG_7996.jpglarge_IMG_8015.jpglarge_IMG_8018.jpglarge_IMG_8026.jpglarge_IMAG1562.jpglarge_IMG_8386.jpg

Dedicace a Monica pour les photos!!
Photos aren't mine but Monica-the-great :-P

Posted by elodieadie 17:48 Archived in China Tagged mountains china summer countryside camp ningxia Comments (0)

Le deuxieme camp - A Shangrila

Some more pictures of the second summer camp - in Shangrila

Voici quelques photos en vrac du deuxieme camp d'été, à Shangrila, dans le sud de la Chine, près du Tibet. C'était très différent du premier camp car les élèves étaient plus agés et rentraient chez eux le soir. On a aussi fait beaucoup d'activités en extérieur qui ont permis aux jeunes de nous présenter leur région, leurs traditions et leurs racines tibetaines. Nous leur avons également beaucoup parlé de nos pays respectifs. J'ai trouvé cette région magnifique et très unique par rapport au reste du pays.

Here are some pictures of the second camp, in Shangrila, near Tibet, in the south of China. It was very different from the first one because the students were older and were going back home in the evening. We did a lot of outside activities through which the students introduced us to their region, their tradition and their tibetan roots... We also shared a lot about our respective countries. I found this region amazing and so unique compared to the rest of the country!

large_11947777_1..333245279_o.jpglarge_11935003_1..232167562_n.jpglarge_11807324_1..429671106_o.jpglarge_11917564_1..886295323_o.jpg
large_IMG_9704.jpg
large_IMG_9697.jpg
large_IMG_9676.jpg
large_IMG_9671.jpg
large_IMG_9330.jpg
large_IMG_9122.jpg
large_IMG_0500.jpg
large_34B6580CDD1320DF1330602DF99844F8.jpg
large_20150808_162430.jpg
large_IMG_9708.jpg
large_IMG_9705.jpg
large_IMG_9693.jpg
large_IMG_9679.jpg
large_IMG_9513.jpg
large_IMG_9415.jpg
large_IMG_9386.jpg
large_IMG_9376.jpg
large_IMG_9368.jpg
large_IMG_9365.jpg
large_IMG_9379.jpg
large_IMG_9359.jpg
large_IMG_9341.jpg
large_IMG_9340.jpg
large_IMG_9339.jpg
large_IMG_9338.jpg
large_IMG_9336.jpg
large_IMG_9333.jpg
large_IMG_9192.jpg
large_IMG_9190.jpg
large_IMG_9313.jpg
large_IMG_9153.jpg
large_IMG_9136.jpg
large_IMG_9132.jpg
large_IMG_9130.jpg
large_IMG_0519.jpg
large_IMG_0445.jpg
large_IMG_0399.jpg
large_IMG_0337.jpg
large_IMG_9463.jpg
large_IMG_9445.jpg
large_IMG_9443.jpg
large_IMG_9587.jpg
large_IMG_9582.jpg
large_IMG_9578.jpg
large_IMG_9575.jpg
large_IMG_0023.jpg
large_IMG_0026.jpg
large_IMG_0051.jpg
large_IMG_0087.jpg
large_IMG_0102.jpg
large_IMG_0109.jpg
large_IMG_0113.jpg
large_IMG_0120.jpg
large_IMG_0158.jpg
large_IMG_0165.jpg
large_IMG_0189.jpg
large_IMG_0203.jpg
large_IMG_0218.jpg
large_IMG_0219.jpg
large_IMG_0222.jpg
large_IMG_0228.jpg
large_IMG_0230.jpg
large_IMG_0242.jpg
large_IMG_0286.jpg
large_IMG_0287.jpg
large_IMG_0292.jpg
large_IMG_0293.jpg
large_IMG_0300.jpg

N.B. Dédicace à Momo, la plus grande des photographes
N.B. Photos are not mine but the great Momo's!

Posted by elodieadie 22:52 Archived in China Tagged mountains countryside tibet shangrila summercamp Comments (0)

La chine en image – épisode 2

China in pictures - episode 2

Après ces quatres mois plutôt intenses je me suis remise en route, Cette fois-ci direction Ningxia, tout au nord de la Chine, pour participer à un camp d'été international. Comme j'avais deux semaines pour m'y rendre, j'en ai profiter pour visiter la Chine un peu différemment:

large_china_blank_map.png

After these quite intense four months, I'm on the road again. This time I'm heading to Ningxia, in the north, to take part in an incultural summer camp. As I had two weeks to get there, I took it as an opportinuty to discover inner China on the way.

YANGSHUO

Une région magnifique qui me faisait rêver depuis bien longtemps. Je laisse les photos parler d'elles-même.

An absolutely magnificent region which was making me dream since such a long time... I'll let the pictures talk for me.

large_180_20150707_062629_-_Copie.jpg
large_20150706_150836.jpg
large_20150704_101935.jpg
large_20150704_111124.jpg

LONGSHENG les terraces de riz du dos du dragon – ou quand les hommes se prennent pour des fourmis

LONGSHENG dragon's Backbone Rice Terraces – or when men behave like ants

Me voilà dans les rizicultures en terrasse de Longsheng. C'est absolument époustouflant! Des collines et des collines recouvertes de ces terrasses. Je me promène, pieds nus et je savoure ce retour à la nature après plusieurs mois dans les mégapoles de l'Asie... L'odeur de la terre et du bois; la fraicheur de la brise légère qui souffle sur mon visage et fait danser le sommet des grands pins; le bruit du cours d'eau qui ruisselle depuis le sommet des montagnes pour alimenter chaque rizière, le chant des oiseaux et le son des criquets... Me promener dans cet univers exhalte chacun de mes sens et je me sens bien.

The second step was Longsheng's rice terraces. The whole valley is covered with these cultures. It's absolutely amazing ! I'm walking bare feet around these hills, tasting the pleasure of being back in the nature after a few months in the asian metropolis... The odor of the earth and of the wood ; the coolness of the breeze blowing on my skin and making the crown of the trees dancing ; the sound of the stream dripping from the peak of the mountains down to the valley in order to sustain every rice field ; the singing of the birds and the sound of the crickets... Walking along this universe exhaltS all my senses and I feel so good.

large_IMG_8796.jpg
large_IMG_8795.jpg
large_IMG_8810.jpg
large_IMG_8806.jpg
large_IMG_8799.jpg
large_180_20150707_165011.jpg

Assise sur un rebord en pierre j'admire la vue. Ces rizières qui s'étendent à perte de vue... Une oeuvre qui a dû prendre des centaines d'années... Combinant un travail acharné avec un grand savoir-faire. Le résultat est sublime et époustouflant. Je peux à peine en croire mes yeux. Je sors de mes rêveries par le chatouillement sur mon orteil d'une petite fourmis transportant une charge qui doit faire un tiers de son poid. Elle me rappelle ces autochtones... Des petites madames aux mollets bien costauds qui portent sur leur dos des paniers en osier remplis de toutes sortes de choses qui semblent faire la moitié de leur poids! Les hommes et les fourmis semblent travailler harmonieusement et je me dis que si les fourmis avaient la taille des hommes, le monde ressemblerait probablement à ça.

I'm sitting on a stone wall, admiring the view. I'm appreciating this amazing work which must have taken hundreds of years, combining relentless work and know-how. The result is sublime and astonishing. I can barely believe my eyes... I'm suddely taken out of my day-dreaming by a little ant tickling my feet. It is carrying a burden at least a third of it's weight. I can't help myself but comparing it with the local people... Small women with very strong calf who carry on their back huge wickerwork baskets full of things. These basket looks like half their size !

Après quelques heures, l'idée de quitter ce paradis et de retourner vers une grande ville m'était impossible!! J'ai donc passé la nuit chez l'habitant au sein d'un des villages. Je pensais qu'ils devaient être blasés de voir passer des voyageurs à longueur de journées et, étant fatiguée, j'ai décidé d'aller me coucher tôt, sans souper. Je me trompais sur toute la ligne, j'étais en fait la seule personne à leur louer une chambre et ils étaient on ne peut plus honorés de m'avoir chez eux et m'ont proposée de me joindre à leur famille pour le souper. Je crois que c'est là que j'ai compris pourquoi j'avais étudié le chinois! Cette soirée d'interactions a justifié tous les efforts acharnés de ces derniers mois! J'ai joué avec leurs enfants, porté leur habit traditionnel tissé, observé la grand-mère faire le tofu dès les permières heures du jour et le lendemain, j'étais au premières pages de leur facebook chinois :-P

After a few hours, the idea of leaving this paradise towards another huge city seemed totally impossible to me! I decided to spend a few nights in one of the villages with local people. I though they would be blasé from seeing tourists every day and, as I was feeling tired, I decided to go to bed early without eating supper. I was actually completely wrong. I was the only person to rent a room to that family and they were more than pleased to meet me. They offered me to share dinner with their family. That's the point where I understood why I had studied chinese! The struggle of these last months has totally been rewarded! I played with the kids, wore the traditional hand-weaved clothing, watched the grand-mother making tofu at the first hours of the day and the next day I was on the first pages of their chinese facebook :-P

large_IMG_8780.jpg
large_IMG_8776.jpg
large_90_20150708_142819.jpg

La vrai vie de campagne... J'ai vécu avec eux trois jours de ce que je n'avais pu jusqu'à présent qu'imaginer à travers les livres. La modernité les atteint bien-sûr! Ils ont un frigo, une T.V., des téléphones... Mais ils vivent encore les pieds dans la terre et se nourrissent des poulets qui courent dans la basse-cours. Les sentiers entre les rizières sont tellement étroits qu'ils rendent impossible tout travail à la machine. Même un vélo ou un tricycle serait compliqué à monter tout là-haut! C'est par conséquent à la force manuelle qu'ils continuent de travailler, quotidiennement, sous la pluie ou sous le soleil!

I lived the real countryside life and experienced something I had only read in books until now. Of course mordernity reached their hills. They have a frige, a TV, smartphones... But they still live the feet in the earth and eat chicken which run in the courtyard. The path between the rice fields are so narrow that any kind of machinery work is impossible over there. Even a bicycle or tricycle would be tough to get over there! Wether it rains, snows, or shines, it's with their hands that they continue to work.

Pour ceux qui passeraient par là, voici les coordonnées de cette belle famille. Ce n'est pas le grand luxe, mais ça vaut le détour!

If you happen to go there one day, here's the visit card of that family : It's not great luxe, but it's definetly worth it !

large_0C8A9D340B8645B563835713FCF59797.jpg

FABRICATION DU TOFU - MAKING TOFU

Dès six heures du matin, la belle-mère préposée "tofu" s'attèle à la tâche. Durant deux heures, elle travaille afin de pouvoir vendre du tofu frais aux passants durant toute la journée. Après une longue marche matinale, je suis allée observer le processus de fabrication de ce délicieux met. From 6A.M. To 8A.M., the grand-mother makes the tofu that the whole family will then sell to the passers by.. After a morning walk, I went observing the whole process and here's my report :

1. elle fait tremper des pois de soya dans un seau d'eau
1. she makes the soy beans soak in water

2. elle passe les pois et l'eau dans une machine qui en extrait le lait.
2. she puts the soaked beans and the water in a machine which extracts the milk.

large_IMG_8839.jpg
large_IMG_8842.jpg

3. avec la pulpe qui ressort, elle recommence le processus en les mélangeant à de l'eau. Elle recommence le processus deux à trois fois.
3. on one side of the machine comes out the milk and on the oter side a kind a pulp. She takes then the pulp that she mixes with water and starts the process again twice or thrice.

large_IMG_8850.jpg

4. Elle met les trois seaux de lait extraits dans une sorte d'immense wok et le laisse bouillir une petite demi-heure.
4. She puts the milk buckets in a huge wok over the fire and makes it boil half an hour or so.

large_IMG_8900.jpg

5. quand le lait commence à se solidifier en quelque chose de plus gelatineux, elle transfère cette substance dans un autre récipient à travers un essui qui fait office de tamis. Ça lui permet d'extraire un résidu épais non désirable.
5. When the milk starts to thicken in a kind of gelatinous substance, she transfers it in another recipient through a cloth which extract a non-desirable residue.

large_IMG_8880.jpglarge_IMG_8871.jpg

6. Elle laisse ensuite reposer un moment dans ce deuxième récipient avant de les mouler. Elle met le tout dans des moules en bois avec une pierre au sommet pour compresser le tout et aider l'eau à évacuer.
6. She lets it in this second recipient a while before moulding it. She puts it in wooden mould with a weight on top to compress it to help evacute the water.

large_IMG_8864.jpglarge_IMG_8830.jpglarge_IMG_8867.jpglarge_IMG_8868.jpglarge_IMG_8869.jpglarge_IMG_8897.jpg

7. Le tofu est pret, il ne reste plus qu'à le cuisiner!! :-D
7. The tofu is ready, now we just need to cook it !

large_IMG_8827.jpg

ZHANGJIAJIE

Ces montagnes sont encore plus impressionnantes que les premières de Yangshuo! Les monts sont encore plus abrupts. Tels des grattes ciels naturels ils s'élèvent depuis la terre et donnent à l'homme une apparence complètement insignifiante! Elles me transportent en pleine préhistoire et il me suffit de cligner des yeux pour soudain apercevoir de dinausores volants tournoyer au dessus de moi... En vrai, j'aurais donné n'importe quoi pour que mon imagination se matérialise suffisamment que pour effrayer les millions de touristes qui affluent dans tous les sens, me poussent, entrent dans ma bulle imaginaire, me bousculent, me marchent sur les pieds en affluant vers la barrière afin de pouvoir se prendre en photo devant les points de vue puis repartent en bousculant tout autant les gens autour! C'est trop loin du calme et de la majesté que ces montagnes inspirent à mes yeux. Pour ceux qui ont vu le film, ce sont les montagnes qui ont inspiré les créateurs d'Avatar dans les montagnes "Halleluyah".

These mountains are even more impressive than the first ones in Yangshuo! The mounts are more abrubt, like natural skyskrapers rising from the earth and giving to the men a really insignificant appearance! They project me into prehistorical times and I just need to blink my eyes to suddenly see flying dinausores over my head. To be honest, I would have given anything to have my imagination materialised... Creating fright and flight amongst the masses of tourists who push me, enter my personal bubble, bump and walk into me in order to get captured as close as possible to the scenic spot. That's so foreign to that calm and majesty that these mountains inspire in me. For the movie lovers, it's the mountains that inspired the "Halleluyah" in Avatar.

large_IMG_8960.jpg
large_IMG_8979.jpg
large_90_IMG_8987.jpg
large_90_20150712_161611_-_Copie.jpg
large_180_20150712_151726.jpg
large_180_20150712_151545.jpg
large_180_20150712_162510.jpg

Un concombre comme petit snack sur le chemin - j'ai trouvé ça suffisemment original que pour en prendre une photo

A zuchini as little snack on the road - I though it was quite original

XI'AN

large_IMG_9005.jpg

Ce qui est super avec Xi'an, c'est qu'ils ont des empereurs super sympa qui m'aident à retrouver mon chemin quand je me perds...
What's really cool about Xi'an is that they have really nice emperors who help me find my way when I'm lost

large_20150716_094644.jpg

Les soldats en terre cuite:
The terracotta warriors:

large_180_20150717_114137.jpglarge_IMG_9010.jpglarge_IMG_9011.jpglarge_IMG_9012.jpglarge_IMG_9013.jpglarge_90_IMG_9031.jpg

Ces soldats sont vraiment impressionnants. Il y a plusieurs milliers d'années, un empereur s'est fait enterrer avec une armée entière de soldats en terre cuite afin de l'aider à gouverner dans l'au-delà. Il y a des milliers de statues, Chacune réalisée méticuleusement à la main. Chaque visage est différent et toutes les fonctions militaires sont représentées. Il parait qu'il s'est fait enterrer avec tous les artisants pour éviter que l'un d'entre eux ne ressorte et prévienne le monde de la localisation du tombeau. Cette information devait rester confidentielle afin que le tombeau ne soit pas dérobé. C'est tout à fait par hasard qu'il y a une centaine d'année un fermier a découvert les statues. Je trouve un peu insultant de dérober ses statues pour le tourisme... C'est irrespectueux vis-à-vis de son dernier voeux à mes yeux. Si ça tombe il en avait vraiment besoin dans l'au-delà... Le pauvre!!

These soldiers are really impressive! Some thousands years ago, an emperor decided to reproduce his whole army in terracotta and to have them burried with him in order to help him govern in the other world. Every single statue is unique and the faces look all different from the next one. Apparently, all the craftsmen got burried with him to avoid them of spreading the location of the tomb. This information had to stay confidencial so that the tomb wouldn't be robbed. About a hundred years ago, some farmers discovered it by chance. I find it a bit insulting to unearth them for the tourism... To me, it's not respecting his last wish. What if he really needed them in the other world?! The poor man...

Processus de fabrication en images:

large_IMG_9043.jpglarge_IMG_9044.jpglarge_IMG_9045.jpglarge_IMG_9046.jpglarge_IMG_9047.jpglarge_IMG_9048.jpglarge_IMG_9049.jpglarge_IMG_9050.jpglarge_IMG_9051.jpglarge_IMG_9052.jpglarge_IMG_9053.jpglarge_90_IMG_9054.jpglarge_IMG_9055.jpg

NINGXIA

Je me rapproche de Yinchuan et le paysage change à vue d'oeil. Il est évident que la Mongolie n'est plus loin. Les montagnes et la verdure laissent place à un paysage de plus en plus plat et désertique. Le plus étrange néanmoins, est de commencer à voir des mosquées apparaitre. J'ai soudain l'impression de me retrouver au Rhajastan avec la différence que les habitants ont les yeux bridés... C'est tellement étrange de voir des chinois musulman et de la soupe aux nouilles halal! C'est comme voir des pommes avec des queues de cerises! La Chine est vraiment plus diverse que je ne l'avais imaginé!

As I get closer to Yinchuan, the landscapes change considerably. Obviously Mongolia is not far away. The green mountains turn into a flat desert. The strangest though is to start seeing mosks and halal noodle soups. This region is muslim and I suddenly feel in Rajastan again besides that the people have slanted eyes... It feels so strange to me! It's like seeing apples with cherry stems! China is so much more diverse than I had imagined!

large_0A9C646BF938C430DA37C156981AD518.jpglarge_180_20150719_194319.jpglarge_180_20150719_185322.jpglarge_20150719_170703.jpg

Posted by elodieadie 18:01 Archived in China Tagged nature countryside hitchhiking solo minorities Comments (0)

4 mois à Nanning

4 months in Nanning

sunny 30 °C

large_90_20150701_114405.jpg

Me voilà sur la route à nouveau. Je viens de quitter Nanning... (non, je ne transporte pas tout ce brol, j'aidais juste à déménager :-P). Un chapitre se termine et un autre commence. Je vous avoue que je suis très excitée à l'idée de repartir. Mon séjour ici était très enrichissant à plein de niveaux mais il n'a pas été rose tous les jours.

I'm on the road again. I just left Nanning... (No I'm not carrying all this stuff, I was just helping to move out :-P). A chapter ends while an other one starts... I must say I'm very excited to move on. My stay here was really enriching but hasn't been easy everyday.

Je voudrais vous raconter un peu plus en détails mon expérience...

Let me tell you a bit about my experience here...

1. Enseigner l'anglais

1. Teaching english

large_180_12.jpg

Vous le savez probablement, mais mon occupation principale ici consistait à enseigner l'anglais à des enfants dans une école maternelle. La plupart de mes élèves avaient 5 ou 6 ans mais j'ai eu quelques classes de 3, 4 ans également. J'enseignais 5 classes d'une trentaine d'enfants par jours. Deux fois 40min avec les plus grands (niveau première primaire) et trois fois 30min avec les moyens (niveau troisième maternelle).


You may be knowing already that my main occupation here was teaching english in a kindergarten. Most of my students were 5 or 6 years old but I had some 3 and 4 years old as well. I would teach 5 classes of about 30 children a day. Twice 40 minutes with the bigger ones and thrice 30 minutes with the younger ones.

large_A6DCA8F2AD72AF5230899E50B8381134.jpg

Vous devez vous demander comment je faisais pour me faire comprendre... Chaque classe est gérée par deux ou trois professeurs dont au moins un est censé rester avec moi durant ma classe pour maintenir le calme et m'aider à traduire les instructions. Néanmoins, la plupart des profs eux-mêmes n'avaient pas un niveau suffisant en anglais que pouvoir me comprendre donc ils m'aidaient surtout à maintenir le calme... Pour les instructions: un mot, un geste... En vrai, il suffit de structurer le cours avec des phrases clés, des gestes fixes et quelques dessins jusqu'à ce que ça devienne une routine qui me libère d'un traducteur.


You must be wondering how I managed to make myself understood... Each class is managed by two or three teachers of wich at least one is supposed to stay with me during the class to help maintain order and translate the instructions. Most of the teachers didn't have a good enough level of english to converse with me though so they would mostly help to maintain the order. As far as instructions were concerned, I realised I just needed to structure my class with some key sentences, drawings, specific and fixed gestures until it all becomes a routine. Then, no more translators were required.

large_90_A6EE3B23A8B29E9F0A47612D6A1578BE.jpg

large_90_A6EA5782B4EDE542EE607B4584A3D304.jpg

large_90_A6E72296C8C246963CFF636102BEEDD7.jpg

large_90_A6E367AF90BDE2570171C7D3C795B69C.jpg

large_90_A6DE0AA8BC72D26BF29D92657C8C1223.jpg

A cet âge, les enfants n'ont pas encore la capacité de rester concentrés longtemps sur une même tâche surtout s'ils la considèrent ennuyante! Il faut donc changer régulièrement d'activités, et le tout dans le peps et le dynamisme!! On chante, on joue, on danse, on rythme, on saute, on rechante...
> Point positif: on s'amuse comme des petits fous!
> Point négatif: il y a des jours où je n'ai pas envie de m'amuser comme une petite folle... j'ai envie de boire un chocolat chaud et rêvasser.... Mais ici il n'y a pas de chocolat chaud de toutes façons donc pas le choix! On prends du thé vert et on va danser le rock n' roll en classe, fatigués ou pas fatigués!

At that age, children don't have the capability of staying focused a long time on a same task especially if they consider it as boring! So there's a real need to change activities constantly and to keep full of energy and enthousiam! We chant, danse, sing, jump, play... The good side is that we have real great fun! The bad side is that, some days, I don't want to have great fun... I just want to daydream with a hot chocolate... But here, there's no hot chocolate anyways so I don't have the choice, I drink a cup of green tea and go rock the class, tired or not!

large_90_A6F212AF044996B586C006F7014D02FE.jpg

large_90_A6F598D9B46FA989109DA802A851BFEE.jpg

large_90_A6F8BB53954350A7A40F149701590FB7.jpg

large_180_A6FD9DA3905569D444A1C753DF34111F.jpg

large_180_A7021815B3752C15B599697D3791E8F7.jpg

Maintenant, je dis chapeau bas à tous les profs de maternelle de la planète! Quatre mois c'était marrant mais toute une vie, 8heures par jours, 5jours par semaine, ça doit être sérieusement fatiguant!! Je crois que le pire c'est quand je prends mes cinq minutes de pause dans la salle des profs et que les enfants m’aperçoivent depuis la cours de récré et courent à la fenêtre en hurlant: « MAAADAAME EEELOOODIE » Haha j'ai envie de leur dire : « Moi aussi je vous aime très très très fort, mais s'il vous plaît, allez jouer... »

Now I seriously admire kindergarten teachers. Four months was fun but a whole life, 8hours a day, 5days a week must be seriously exhausting! I think the worse is when I take my five minutes of rest in the office and the kids see me from the playground. They then all run over here and start screaming: « TEEEACCHER EELOODIIEE » Haha I just feel like telling them: « I really really love you too, but please, go and play... »

J'adore passer du temps avec les enfants parce qu'ils me rappellent à quel point la vie est belle dans sa simplicité. Je vous raconte une petite anecdote : alors que j'étais en train d'expliquer quelque chose, je dépose le ballon sur la table derrière moi. Lorsque je me retourne vers les élèves, le ballon se met à glisser de la table jusqu'à tomber par terre. Figurez-vous que cet épisode à réussi à faire pisser de rire une classe entière !! Amusée par leurs rires, je me suis mise à jouer avec le ballon en faisant semblant de me fâcher dessus quand il roulait, ce qui les a complètement achevés! Et moi, ça m'a éblouie... J'avais oublié que des ballons désobéissants, c'était vraiment drôle !!

I love spending time with kids because they remind me of how life is beautiful in it's simplicity. Let me tell you a short story... I was teaching in a class and playing with a ball. At some point, I put the ball on the table behind me and turned back to the kids. While I did this, the ball started rolling and fell of the table. This simple incident made them laugh like crazy. Amused by their laughs I started to play with the ball, pretending to be angry at it when it was not behaving well. They couldn't stop laughing and I was stunned! I had forgotten how funny was a rebellious ball!

A705DD5E99B9BDA683BE75E3823E48D0.jpg

A un autre niveau, cette expérience m'a aussi montrée à quel point la communication dans une équipe est importante. Ici, toute communication avec la grande majorité du personnel était rendue impossible par la barrière linguistique. Je n'ai pas les mêmes référents qu'eux donc certaines choses évidentes pour eux ne le sont pas forcément pour moi et du coup, même ceux qui parlent anglais ne pensent pas forcément à l'expliquer... Plusieurs fois on m'a demandé d'aller surveiller les enfants dans une classe où le professeur devait s'absenter. Ce fut une des expériences les plus frustrantes de mon séjour... Je parle bien-sûr de mon séjour en Chine, car en vrai, rien ne bat les bureau d'administration indiens!

On an other level, this experience taught me how important team communication is. Communication with the majority of the staff members was impossible here because of the language barrier. I don't have the same references so some things that seem logic for them don't especially feel logic for me... So even the teachers which do speak english don't always think about explaining me. A few times I was asked to look after the kids in a classroom where the teacher had asked for a leave. It was I think the most frustrating experience of my whole stay! (I mean in China.. cuz nothing beats the frustration of the indian administration offices.)

Imaginez... Je suis devant trente pitres qui sautent partout avec une autre prof sans autorité. J'essaye de maintenir le calme (ou simplement d'éviter la débandade) et plein d'idées de jeux ou de chansons me viennent en tête pour les canaliser. Malheureusement, je suis incapable de communiquer avec l'autre enseignante, ce qui m'empêcher de lui proposer mes idées tout autant que de comprendre ses intentions à elle (peut-être elle est censée leur enseigner quelque chose?!) je n'en sais rien... On ne m'a rien expliqué... Donc les enfants se retrouvent à regarder la TV....

Try to picture the scene... I'm together with an other teacher who doesn't have a lot of authority in front of thirty clowns fooling around. In order to calm things down, plenty of ideas come to my mind. I think about a whole lot of games and songs that would channel their energy but I'm totally unable to communicate with the other teacher. I can't suggest her my ideas and can't either understand her intentions... maybe she needs to teach them something? Maybe it's nearly snack time? I have no idea what they usually do at this time because nobody has explained anything to me... So the children end up watching TV...

Au final je suis ravie de cette expérience qui m'a fait prendre conscience de beaucoup de choses. J'ai compris la frustration que c'est de ne pas pouvoir se faire comprendre, mais aussi, ces moments plus difficiles m'ont fait réfléchir quant à la place du langage. J'avais participé à un débat un jour sur ce qu'était le langage et si c'était une bonne ou une mauvaise chose. Les mots peuvent blesser, traumatiser, tout comme ils peuvent guérir ou changer la vie. À travers le fait de ne pas pouvoir communiquer j'ai été obligée de rester dans le silence et regarder les gens qui communiquent d'un point de vue extérieur. On me dit toujours que je parle de trop et trop vite. J'ai enfin compris... Je veux dire : vraiment compris ce que ça voulait dire de sur-employer le langage!

I'm quite pleased to have experienced this because it helped me realise a lot of things. I understood what it feels like not to be able to make oneself understood. What's more, these tougher moments made me think about the place of language. I had once taken part in a debate about the good and bad sides of language. Words can hurt, traumatise but they can also cure or change a life. Not being able to communicate made me experience living in silence and watch people who talk from an outsider's point of view. I've always been told that I talk too much and too fast. Now I understand what people meant by that. I mean, I really understand what overuse of language is about...

large_A709F3EEDD83F8CF0B82FD8A1F7211C6.jpg

Désormais, quand je rencontre quelqu'un qui parle anglais, je valorise vraiment la conversation. Je n'ai plus l'impression d'avoir besoin de combler un vide et de parler pour dire de parler. Je me suis retrouvée plusieurs fois seule pendant plusieurs heures avec un chinois qui ne parlait pas anglais et j'ai constaté qu'une autre forme de communication apparaissait. Je crois qu'on a peut-être peur de cette forme de communication car elle est différente. On n'est pas habitués. Mais en vrai, c'est comme la relation qu'on peut avoir avec un animal ou un bébé. On ne peut avoir de conversation au sens propre du terme mais ça n'empêche pas la relation d'être profonde.

From now on, when I meet someone who speaks english or french, I really treasure the conversation. I don't feel like I need to fill in a gap and talk nonsense for the sake of talking. I was a few times in a situation where I was alone with a chinese speaker for a few hours and I realised that another form of communication takes place. We might be afraid of this form of communication because it's different and we're not used to it. But actually it's like the communication we can have with an animal or a baby. There's no real conversation but it doesn't keep the relation of being truly real and deep.

Maintenant qu'on a les GSM, on n'arrive même plus à imaginer une vie sans. Repensez à l'époque des téléphones fixes... On se demande presque comment on a pu survivre sans. Maintenant pensons à l'époque sans technologie quelconque. Encore un peu plus dur... Pourtant, à cette époque, les gens ne considéraient pas leur vie tellement si compliquée! Alors remontons encore dans le temps mais cette fois-ci de quelques milliers d'années, à l'époque ou le langage (tel qu'on le connaît maintenant) n'existait pas... Probablement ne pouvaient-ils pas faire de longs discours politiques mais qui sait, peut-être leur vie était plus simple sous certains aspects.

Now we have mobile phones and we can't even imagine out life without. Even surviving with telephones seems hard. Now let's go back a little earlier, when there was no technology of any kind. That seems even harder... yet I think at that time people didn't really consider their life as being that complicated! Now let's go back in history once more but this time of a few thousands years, at the period where langage, as we know it, didn't exist. Probably they couldn't give political speeches but their life might actually have been much easier in a way.

2. Apprendre le chinois mandarin

2. Learning mandarin chinese

Une deuxième activité qui m'a bien occupée ici était l'apprentissage du chinois ! Je vous livre les différentes étapes par lesquelles je suis passée :

A second activity that occupied me quite a bit was learning mandarin chinese! see hereafter the different steps I went through:

Première étape: ching chang chong : le stade où tout parait distordu et étrange. Le stade où on se demande si cette langue est une vraie langue ou si c'est juste une blague qu'un million de personnes se sont amusées à me faire... genre peut-être ils parlent tous anglais mais, dès qu'ils voient un occidental, ils se mettent à dire n'importe quoi... xing kang tong pung tuk tralala pouet pouet !

Pour vous faire rire, voici le hit du moment (N.B. Il faut être patient avec les publicités... c'est le youtube chinois.) http://www.tudou.com/programs/view/qst6j76CDnI/ voici une autre musique que j'aime beaucoup : http://www.iqiyi.com/yinyue/20120907/1d91d5fe725b4d3e.html

First step: Ching chang chong: at this stage, everything seemed so weird and distorted. This language doesn't even sound like a real language to me... It sounds like a joke a billion people are making to me... like maybe they all speak english but as soon as they see a westerner they start talking nonsense...

To make you laugh I give you the link of the hit number one in China! "you're my little apple". You have to be patient with the publicities... it's a chinese Youtube. The second link is a music I like a lot more

Deuxième étape: familiarisation: je ne comprends toujours rien mais au moins maintenant ça commence à devenir familier. Ça commence à ressembler à une langue logique. Je commence à maîtriser la prononciation ce qui me permet de visualiser à l'écrit ce qui vient d’être dit. Sérieux ! Ils ont des sons trop bizarres ! « si » ça se dit comme si on allait dire « se » et qu'au moment de commencer à dire le « e » on est interrompu. Impossible à expliquer par écrit..... Arrivé à cette étape, je n'avais plus tellement l'envie de pouffer de rire dès que quelqu'un se mettait à parler !

Second step: getting familiar. I still don't get anything but at least it becomes familiar to my ears. It starts to sound like a logic language. I start to get the pronunciation which helps me visualise the written form of what had just been said. Seriously, they have really strange sounds!! "si" is said as if you wanted to say "sir" but when you start pronouncing the "ir" someone interrupts you. Kind of hard to explain non orally... At this stage, I was not feeling like laughing anymore everytime someone said something.

Troisième étape : Je commence à comprendre !! Progrès excitants ! Comme si les mots/ concepts étaient déguisés sous d'autres sons. Cette logorrhée charabiatique devient quelque chose de familier et même si c'est toujours dur, j'ai trouvé le décodeur! Je parviens à délimiter les mots. Une fois arrivée à ce stade là, tout apparaît plus limpide et mon objectif un peu fou me semble atteignable. Le brouillard s'est dissimulé et désormais je vois clairement la taille de la montagne à grimper. Tout d'un coup des ailes me poussent et je me mets à parler à tout le monde ! Malheureusement, après quelques phrases, je ne comprends plus rien à nouveau.

third step: I'm starting to understand! I'm making exciting progess. It feels as if the words/concepts were hiding behind different sounds. This gobbeldegook logorrhoea starts making sense. It's still hard but I found the decoder. I can delimit the words. Once at this stage, everything seems clear and my crazy objective seems achievable. The mist is coming down and I can now see the size of the mountain behind. Wings start growing in my back and I start talking with everyone. Unfortunalty, after a few words I'm lost again.

Quatrième étape: découragement. Là j'ai vraiment eu l'impression que je n'y arriverais jamais !! Retour à l'étape numéro 1. Tout me semble bizarre et étrange. Ça fait trois mois que j'étudie et je n'y comprends toujours rien ! Que faire dans cette phase-là ? J'avais presque envie de prendre un avion et de rentrer... mais à la place, je suis allée boire un verre avec des copains. Après une ou deux bières je suis allée parler à quelques chinois et oh merveille!!, les bénéfices de l'alcool me dénouent la langue !!! « Eh !!! mais je parle en fait !!! Les copains regardez moi ! Je vole ! »

Forth step: discouragement. Here I really got the feeling I would never get there!! back to step number 1. Everything seems strange and bizarre. I've been studying for three months and still can't talk! What to do in such a mood? I was nearly considering taking the plane back home... but instead I went out with some friends. After a few drinks I went over to some chinese, started talking with them and oh! look at me! alcohol untied my tongue and I'm talking!!

Cinquième étape : ça y est, l'avion a décollé !! Je me mets à parler ! À ce stade, les bases sont là ! Le tout est d'avoir confiance en ce qu'on sait déjà et se lancer. C'est comme ça qu'on arrive à parler couramment! Je suis au début de ce stade là et le fait de rompre ma routine pour un nouveau commencement me donne l'occasion de me lancer un nouvel objectif : parler au plus de gens possibles sur ma route afin de pouvoir converser aisément!

fifth step: there it is, I'm flying! At this stage I've got the basics. Now I need confidence in what I already now and just jump! That's how I'll get to fluency. That's the stage where I am right now and breaking the routine gives me a great excuse to fix a new objective: talking with as much people as possible on my way to become fluent.

Et vous savez quoi ? Maintenant je trouve cette langue même facile ! Malgré ce qu'on peut dire, le chinois n'est pas si compliqué que ça en fait. La logique est tout à fait différente mais une fois qu'on l'a saisie, le plus dur est passé !


And you know what? Chinese even feels easy to me now! In spite of what people say, chinese is not that complicated. The logic is different but once you got it, the hardest is over!

Quelques mots sur la prononciation

A few words about the pronunciation

La prononciation du chinois est vraiment différente de la majorité (si pas toutes) les langues européennes. Ils utilisent des tons et c'est ce qui donne à cette langue une sonorité si étrange. Le premier est long (comme quand on dit «Aaaah» chez le dentiste), le deuxième monte (comme quand on dit « hein?! »), le troisième descend et puis monte (combinaison du quatrième et du deuxième) et le quatrième descend (comme quand on est fâché). Au début on parle comme des guignols mais quand on arrête de se focaliser sur les tons, ils viennent spontanément... c'est la musicalité de la langue.

Chinese pronunciation is very different to english. They use tones and that's what gives such a peculiar sound to the language. The first tone is long (just like when you say: "Aaaaah" in front of the dentist), the second one rises (as when you're surprised), the third one is a comination of the second and the forth (drops then rises) and the forth drops (as when we're angry). At first when we try to focus on the tones we sound really silly but when we just let go, it comes spontaneously. It's the musicality of the language.

large_A70AA0A108998B9B1F0D222C9097A853.jpg

https://www.pinterest.com/pin/69876231692742539/

Chaque syllabe a un ton précis, ce qui a une répercussion sur son sens. L'exemple classique est « ma » qui dit dans le premier ton signifie « maman », dans le deuxième «chanvre», dans le troisième « cheval » et dans le quatrième est un juron. Il y a en outre un ton neutre dans lequel « ma » indique qu'on est en train de poser une question. Mais bon, tout cela parait beaucoup plus compliqué que ça ne l'est car ils n'emploient jamais une syllabe isolée. Maman par exemple se dit « mama ». On ne dit jamais « ma » tout seul pour maman. Donc même si on se trompe de ton et qu'on dit « cheval-cheval » tout le monde comprendra qu'on voulait dire « maman ». Et puis même quand c'est le cas, le contexte enlève généralement toute ambiguïté.

Each syllable has a specific tone, which impacts on it's meaning. The typical exemple is "ma". Pronounced in the first tone, it means "mum", in the second one "hemp", in the third one "horse" and in the forth one it is a curse word. Furthermore, there's a fifth tones, which is just neutral, and indicates here that one is asking a question. This seems actually much more complication than it is because they never use idolated syllables. Mum for exemple is said "mama". They never use the "ma" alone to say "mum"... So would one make a mistake in the tone and say "horse-horse" everyone would still understand one meant "mum"... And even if it was the case, the context takes generally any ambiguity away.

large_A70AF2A9CBD2037EC2ED87CC37E824C3.jpg

https://www.pinterest.com/pin/304485624779345139/

quelques mots sur l'écriture

A few words about the writing

Je vous expliquais l'histoire des tons et des syllabes. Chaque syllabe correspond à un caractère qui associé à d'autres forme un mot. Un peu comme notre « para-pluie » , « para-sol », ... etc. Mais un exemple vaut mieux qu'un long discours... Alors prenons le caractère 电 (électricité) :

电+ 脑 (cerveau) = ordinateur

电+ 话 (parole) = téléphone

电+ 视 (regarder) = T.V.

电+ 影 (image) = film

电+ 邮 (post, courrier) = e-mail

Les caractères sont créés de plein de manières différentes et ça prendrait une éternité de vous expliquer tout ça (sachant que je ne maîtrise moi-même pas vraiment la question) mais en gros il y a tout une partie de caractères de base, généralement pictographiques (=qui représentent l'élément par un dessin: montagne 山, soleil 日, lune 月, femme 女, homme 人, etc.) qui sont ensuite combinés ensemble pour créer d'autres caractères. Ayant beaucoup évolués, c'est parfois difficile de reconnaître le dessin derrière mais 人 par exemple ça représente un homme qui marche, vu de profil

I was telling you about the tones and syllables. Each syllabe corresponds to a specific character which, associated with others makes up a word. A bit like we have telephone, microphone etc. I'll give you an exemple... Let's take the character 电 (electricity):

电+ 脑 (brain) = computer

电+ 话 (speech) = telephone

电+ 视 (watch) = T.V.

电+ 影 (image) = movie

电+ 邮 (post) = e-mail

There are plenty of ways to create characters and it would take far too long to explain you in details (knowing that I myself am not mastering it either) but to make a long story short there is a certain amount of basic characters, generally pictographics (=representing the object by a drawing as mountain 山, sun 日, moon 月, woman 女, man 人, etc.), wich are then combined together to make up new characters. They evolved quite a bit so it's hard to recognise the drawing behind but 人for instance represents the profile of a man walking.

large_180_20150505_123647.jpg

Reprenons l'exemple des caractères ci-dessus :

> certains étaient des dessins qui ont évolué avec le temps... 电 initialement représentait la foudre ; 脑(cerveau) représente un truc dans une boite recouvert par 亠 (tête) et qui a un lien avec la chair/ viande (肉). Vous saisissez ?
> d'autres sont créés en combinant deux caractères pour n'en faire qu'un. Exemple : 话 (parole) = 言(mots) + 舍(langue).
N.B. Quand ils sont combinés, ils changent un peu de forme, c'est pour ça que vous ne reconnaissez peut-être pas 言et舍dans 话...
> d'autres sont créés encore différemment... prenons l'exemple de la poste (邮). Ce caractère est composé de 由(cause, raison ou depuis) et 阜(place). Bon une façon de comprendre ce caractère est de se dire que la poste est LA PLACE DEPUIS laquelle on envoie des trucs ; mais une autre manière de comprendre ce caractère est celle ci : la poste (邮) se prononce ”you” et son caractère est composé de由qui se prononce”you” et 阜qui se prononce « fu ». La première partie du caractère indique la prononciation et la deuxième indique le sens... stratégie logique pour écrire des mots abstraits.

Ça vous parait peut être compliqué... mais en vrai, vous pouvez constater qu'il s'agit juste d'une logique totalement différente à adopter. Ensuite, il ne reste plus qu'à y consacrer du temps...

Let's take again the above exemples:

> Some were drawings that evolved through time... 电 initialy represented thunder; 脑 (brain) represents something in a box covered by 亠 (head) and that's somehow related to flesh (肉). You get it?
> Some are created by combining two characters. Exemple : 话 (speech) = 言(words) + 舍(tongue).
N.B. when they are combined they change a bit, that's why you might not recognize 言and 舍in 话...
> There is also an other way of creating characters. Let's take the exemple of the post (邮). This character is composed of 由 (cause, reason or since) and 阜 (place). One way of seeing it would be to consider the post is the PLACE FROM (since) where you send things. But another way of seeing it is the following: the post (邮) is pronounced ”you” and is composed of 由 which is pronounced "you" and 阜 which is pronounced "fu". The first part indicates the pronunciation and the second one the meaning... Logic strategy to write abstract words.

You may be thinking that this is all very complicated but actually, you can see that it's just a totally different logic that you need to understand and adopt. Then, you just need to give it some time...

Quelques mots sur la grammaire

A few words about the grammar

La grammaire est vraiment la chose la plus simple en chinois ! Pas de conjugaison ni d'accord en genre et en nombre...

Grammar is really the easiest thing in chinese! No conjugation, no gender/number agreement...

je suis fatiguée = je très fatigué (我很累)
je ne suis pas fatiguée = je pas fatigué (我不累)
Nous sommes fatigués = je pluriel très fatigué (我们很累)
ils étaient fatigués = hier il pluriel très fatigué (昨天他们很累)

I'm tired = I very tired (我很累)
I'm not tired = I not tired (我不累)
we are tired = I plural very tired (我们很累)
they were tired = yesterday him plural very tired (昨天他们很累)

Bon après je ne suis pas encore une pro' du tout hein mais ça vous fait une petite introduction ;-)

I'm not a all an expert yet but this gives you a brief introduction

Je ne sais pas pourquoi j'ai eu envie d'apprendre le chinois mais même si je ne l'emploie plus jamais (ce dont je doute), rien que le fait d'étudier cette langue m'a appris énormément de choses ! Étudier une langue aussi différente que le français met du relief dans ma propre langue... J'en comprends mieux les subtilités, la logique, la singularité... Je n'avais jamais pensé en terme de « tons » mais désormais je les voit partout ! Hier j'ai rencontré des québécois et je n'ai pas pu m'empêcher d'essayer d'analyser leur façon de parler pour comprendre ce qui donnait à leur accent un air si chantant ! J'ai l'impression que la différence se situe dans le fait qu'ils n'accentuent pas la même syllabe que nous. Nous on accentue la dernière syllabe de chaque mot tandis qu'eux ils en accentuent une autre, un peu comme en anglais. Ce qui est logique vu qu'ils ont une grande influence tant de l'anglais que du français. Intéressant non? Et moi je trouve ça plus comique que de faire des études de linguistique !

I don't know why I wanted to learn chinese but even if I never get to use this language again (which I doubt), just the fact of studying it taught me so much. Studying a language so different from mine highlights some of it's specificity... I understand better it's subtilities, it's logic,... I had never though in terms of tones for instance but now I hear them everywhere. Recently I met some people from Quebec and I couldn't help myself of analysing they speech and trying to understand what made their accent sound so melodic. I realised that they didn't stress the same syllable as we, french speaking belgians, do. They have a tendency to stress the syllables in the same way english speakers do. Interesting no? I think it's very interesting! And to me, it's much more fun than studying linguistics!

Ça m'a appris plein de choses sur l'apprentissage d'une langue étrangère. Cette fois-ci, je ne me suis pas juste contentée d'être là et d'attendre que ça s'imbibe. J'ai lu des articles et j'ai essayé de comprendre les meilleures stratégies pour apprendre le plus vite possible et le plus intelligemment possible. Je vous passe les détails mais par exemple, j'ai appris à utiliser les moyens mnémotechniques comme jamais avant! Wow c'est fou comme on peut entraîner notre mémoire avec quelques petites astuces pour en faire une machine de guerre !!

It taught me a lot also about language learning. This time I didn't satisfy myself with just going to the country and waiting for it to sink in. I read articles and tried to figure out the best strategies to learn as fast as possible and in the smartest way possible. For exemple I learned to use mnemonics as never before! Wow it's crazy how we can train our memory with some few tricks to make a really powerful tool out of it!

3. La superstar

3. The superstar

J'ai eu une troisième occupation ces derniers mois en plus d'enseigner l'anglais et d'apprendre le chinois. Figurez-vous que vivre en Chine quand on est occidental c'est comme.... être une superstar ! Quoi qu'on fasse, ça passe ! C'est genre le racisme inversé. Pas la haine de l'étranger mais l'amour de l'étranger! Du coup, quand je n'étais ici que depuis quelques jours, on m'a proposé un petit job pour les week-ends : un job de top-modèle. Ce qui consistait en général à enfiler une belle robe, me faire maquiller puis me faire embarquer dans un bus plein de gens maquillés et bien habillés pour faire un défilé quelque part. Je vous montre quelques photos en guise de preuve ! Qui l'eut crut ? Qu' Elodie de la tribu des pieds sales serait un jour acclamée par un public de chinois.... héhéhé !


I had a third occupation during my stay in Nanning. Living in China as a westerner is like.... being a superstar! It's like reversed rascism: not the hatred of the foreigner but the love for the foreigner. So while I had been here for barely a few days, I was offered a modeling job for the week-ends! It generally consisted in getting myself dressed up, made up and embarked in a bus full of dressed up and made up people to go catwalking somewhere. I show you some pictures as proof!

large_A710D8C2978C15CC4CEA5F17B8EB8607.jpg

Parfois, ça commençait vraiment très tôt!
sometimes, it started really early!

large_180_A70DFC41B16E208AF67351638BE98B96.jpg

large_A7106435F3896B3DE056D84B396F853E.jpg

large_18.jpg

large_IMG-20150705-WA0009.jpg

large_IMG-20150705-WA0010.jpg

Posted by elodieadie 07:09 Archived in China Tagged life language english chinese kindergarten teaching communication Comments (1)

A l'asiatique

Asian style

En attendant mes prochaines aventures.. voici la photo du jour!
Until my next post, here's the picture of the day:

large_90_20150617_185238.jpg

Mon petit étudiant et sa grand-mère qui font de l'e-bike-stop
My little student and his grand mother hitchhiking my e-bike

Posted by elodieadie 04:25 Archived in China Comments (1)

La chine en image – saison 1 épisode 1

China in pictures - Season 1 episode 1

sunny 35 °C

large_20150425_104202.jpglarge_180_20150403_181400.jpg


Ça va bientôt faire trois mois que je suis arrivée au pays des pandas et il me semble qu'il est grand temps que je commence à vous en parler un petit peu ! Je dis bien un petit peu car mon point de vue est encore très limité. Je n'ai vu qu'une partie de la province Guangxi qui, malgré qu'elle ait la superficie du Royaume-Uni, ne représente qu'une infime partie de ce si vaste pays !!

I've been in China since three months now and I decided it was getting time for me to share some pictures and observations with you. I say « some » because my point of view is still very limited. I've only seen a bit of Guangxi province which, although it has the same size as the UK, represents only an infinite part of China.

large_800px-China_Guangxi_svg.png

http://es.wikipedia.org/wiki/Guangxi

Made in China – Ou l'art du faux semblant

or the art of pretence

La Chine c'est vraiment immense !! Bon ce n'est pas une surprise, tout le monde le sait mais moi ça continue de me choquer !! Et à l'échelle du pays, tout est grand et gigantesque !! Les villes, les routes, les montagnes... (Sauf les chinois! héhé).
Ce qui me frappe le plus ici c'est à quel point toutes les villes et tous les quartiers se ressemblent. En Europe, même les petites villes insignifiantes ont une relativement longue histoire qui transparaît dans l'architecture des maisons et qui les rend uniques, différentes, intéressantes. Ici on dirait qu'elles ont toutes été construites à partir de blocs de bétons dans les dix à cinquante dernières années.

China is truly huge ! Well, it isn't a surprise for anyone but it keeps on shoking me... Respectively, everything here seems at the scale of the country : The cities, the roads, the mountains, the sceneries... Everything is huge and big ! (besides the people... Hehe !)
What surprises me the most is how the cities and areas seems so similar to one another. In Europe, even the smallest cities have a relatively long history which can be appreciated through the architecture of some houses and this gives them a special look, makes them unique, different, interesting. Here, they all seem to have been built from concrete in the past ten to fifty years...

large_90_20150405_141054.jpg

large_180_20150510_145813.jpg

large_90_621F8BC9DB2C25516120BAA147726794.jpg

large_180_20150317_124856.jpg

  • au fond de la première allée en partant de la gauche se trouve ma maison ;-)

I live at the end of the first alley from the left

Comme je le disais, mon point de vue est à relativiser par le fait que je n'ai vu que quelques villes et ce dans une seule province de la Chine ! J'ai demandé l'avis de quelques chinois quant aux raisons de ce phénomène car j'ai trouvé ça étrange. Je vois des bâtiments en construction tout autours de moi

As I was saying, you've got to keep this point of view in perspective as I've only seen a few cities in only one state of the country. I questionned some of my friends about these observations because I thought it was strange... I see buildings under construction all over the place

large_180_20150402_180746.jpg

Comme si toutes ces villes ne dataient que de cinquante ans... mais la chine est un vieux pays... et ces villes sont anciennes... Alors il doit bien y avoir des vestiges des temps anciens ! Des maisons traditionnelles au sein de ces villes modernes. Je veux dire, en dehors des villages maintenus spécifiquement à l'ancienne pour le tourisme.
Apparemment, ce qui s'est passé c'est que lorsque la chine a commencé à prendre des mesures sérieuses pour se développer, les villes ont beaucoup évolué. Selon certains, ils voulaient aller vers l'occident et ont donc détruit tout ce qui donnait un air ancien. Selon d'autres il s'agit d'une stratégie pour gagner de l'espace. Les anciennes maisons ne font généralement pas plus que quelques étages et ils voulaient optimiser l'espace en construisant des buildings de trente étages.
D'après ce que j'ai pu comprendre, le gouvernement encourage les gens à faire du business et investir leur argent dans le développement des villes. Des villes entières se développent comme des champignons. Tout est gigantesque. Dans la partie de la ville où j'habite, tout est nouveau et moderne et comme ils ne manquent pas d'espace, tout est vaste. Les grands axes de la villes sont des routes à deux fois trois bandes, + deux fois deux petites bandes pour les vélo et moto, + deux fois une bande piéton!

It's as if all these cities were only about fifty years old... But China is an old country and these cities are ancient ! There must be some vestiges of the old time ! Some traditional houses amongst these modern cities – I mean besides the villages kept especially old fashionned for the tourism.
What seems to have happened is that, when China started to take serious measures to develop itself, cities evolved a lot. Some say that they wanted to westernise China an for this reason destroyed everthing that had an ancient look. Some say that it was just a practical way of optimising the space.
From what I've understood, the government encourages people to make business and invest their money into the developpement of the cities. Entire cities grow like mushrooms. Everything is so huge. Where I live, everything is new and modern. As they aren't running out of space, everything is vast. The main streets of the cities are all 2X3lanes + 2X1smaller lanes for the bikes and e-bikes + 2X1 lane for the pedestrians..

large_180_622AB5AC9954586244BC23315BA46C10.jpg

large_180_20150318_183151.jpg

large_180_62264249FC3F794082E1AF55694C38DE.jpg

Et puis ils ont des immenses hôtels ou halls d'expositions avec des dorures et toutes sortes de luxures. Généralement les immenses halls sont ouverts au public pour des expositions ou autre. C'est absolument gigantesque ! Quand je vois tous ces hôtels tape à l’œil qui démontrent des richesses extraordinaires, les chinois me font sérieusement penser aux romains de l'antiquité !

They also have gigantic hotels and exhibition halls with and all kind of gilding and lust. When I see all these showy halls, chinese remind of ancient romans...

large_180_20150523_191524.jpg

La mode, c'est l'occident alors ils font des bâtiments inspiration village allemand 

The fashion is the west so they have german villages inspired buildings

large_180_20150505_184104.jpg

ou abbeye médiévale

Or medieval abbey inspired buildings

large_mmexport1432598499246.jpg

large_mmexport1432598500598.jpg

En fait ce n'est pas tout à fait vrai, ils construisent aussi des bâtiments inspiration chine antique

Well this isn't entirely true as they also build ancient China inspired buildings

large_180_6287559FB87326711D903DF15A203B5E.jpg

large_180_20150319_152853.jpg

Toutes ces photos ont été prises tout près de chez moi, dans ce quartier encore en construction. Je trouve ça amusant car à peu de choses près, ces trois bâtiments se situent dans la même rue...

All these pictures have been taken near my place, in the area under construction. I find it quite amusing because all these buildings are nearly in the same street !

large_20150513_122655.jpg

Les maisons imitation allemagne se trouvent juste entre les deux, devant les gros buildings qu'on appercoit en arrière fond.
The german-style houses are in front of the big buildings, behind those little houses


Au début je trouvais ça moche par principe... enfin pas le troisième. Surtout les maisonnettes allemandes devant les gros buildings. Mais à force de passer devant tous les jours, je ne trouve plus ça si tellement moche. Je serais scandalisée si on venait à construire de pareils buildings en arrière plan des vrais maisonnettes allemandes en Allemagne, mais comme ici c'est quand même du copié... Pourquoi ne pas faire un petit effet vieux moderne ! Je crois que ce que les constructeurs se sont surtout dit c'est : si on ne construit pas nous même ces gros buildings derrière, quelqu'un d'autre va le faire et ça va gâcher tous nos efforts ! Ou peut être simplement ils sont fans de cet effet vieux-moderne... Aah ces chinois :-P

At first I found it ugly on principle... Well not the third one. Mostly the german style houses on front of those buildings. I guess passing in front of it everyday makes me kind of used to it and I don't consider it as ugly anymore. I would be horrified if such buildings were being built behind the authentic german houses in Germany, but as this is still a copy, I start to understand this « old-new » effect that they tried to make...

voici quelques autres exemple pris près de chez moi :

Here are some other exemples near my place :

large_180_20150525_182727.jpg
large_180_20150525_182804.jpg
large_180_20150413_184431.jpg
large_20150413_184307.jpg
large_180_20150413_185258.jpg

Moi aussi je m'amuse à faire de l'art vieux-moderne:-P

I'm playing with the « old-new » effect too !!

Quelques photos dans un village un peu plus reculé :

And some pictures in a "small village" :

large_180_20150501_174919.jpg

large_180_20150501_173736.jpg

large_180_20150501_175035.jpg

Alors que je m'appretais à cloturer cet article, j'ai été invitée à une soirée qui a complètement remis en question tout ce que je viens d'écrire... Pour mon plus grand bonheur, j'ai enfin découvert la Chine comme je l'avais imaginée...

While I had just finished writing this article, I was invited at a party that completely contradicted everything I've written until now... For my immense pleasure, I finally discovered the China I had dreamed of...

large_180_20150530_184645.jpg
large_180_20150530_182027.jpg
J'ai nagé dans ce lac
I swam in that lake
large_180_20150530_182020.jpg
large_180_20150530_181743.jpg
Et dormi dans cette hutte
And slept in this hut!
Wooooooooooooow :-D :-D :-D

La différence de gastronomie

What about the food?

large_180_20150426_203841.jpg

Bon, passons au choses sérieuses maintenant... La nourriture ! On fait tout un foin avec le fait que les chinois mangent du chien. Mes amis... Si seulement ils ne mangeaient que du chien.... Bon c'est pas ça, leur nourriture de base c'est le riz, des légumes verts et de la viande comme du poulet, bœuf ou porc.

Ok, let's talk about serious stuff now... Food ! We make a whole fuss around the fact the chinese people eat dogs. My friends... If only it was the only strange thing they eat... Well again I'm exagerating a bit. Their basic food is rice, green veggies and meat like chicken, beef or porc.

large_90_20150312_120937.jpg

large_90_20150317_184619.jpg

Je n'ai encore vu personne me servir du chien. Je dirais plutôt qu'ils exploitent plus de parties de l'animal que nous. Par exemple ils vont manger les boyaux de vaches et des trucs comme ça. Ça c'est courant. Généralement quand j'ai une viande à l'aspect étrange dans mon assiette j'évite de demander ce que c'est...
Un jour, je suis allée à un barbecue et parmi les viandes classiques se trouvait un petit emballage de feuilles. Vous savez ce que contenait cette emballage ?....... Des nerfs de pattes de poulet ! J'ai été plus surprise que dégoûtée ! Quelle idée ! Manger des pattes de poulet c'est une chose mais du nerf – de patte – de poulet ?! Enfin... En parlant de pattes de poulet, c'est le summum de la gastronomie à leurs yeux !! Je me suis adaptée à beaucoup de choses mais manger des pattes de poulet je n'y arrive pas encore. En plus, c'est leur plat le plus pimenté.

Noone has ever tried to serve me some dog meat yet. I'd rather say that they exploit more parts of the animals than we do. They will eat the length of casing and this kind of stuff. Generaly I just avoid asking what's in my plate...
One day, as I was invited to a barbecue, I found amongst the traditionnal suggestions a little leaf package. You probably wonder what this package contains, just like I did. Well, it contained the nerves of a chicken foot! I was more surprised than disgusted. What a strange idea !! The nerves – of the foot – of the chicken ! How random ! Anyways, talking about chicken feet... That's the most delightful food to them. I've adapted myself to many things but chicken feet is still not my thing. To make it worse, they spice it!

large_20150405_132319.jpg

Le pire c'est celles sous vide !!

No, there is still worse... Spicy and vacuum-packed

large_90_20150423_192505.jpg

large_90_20150321_132233.jpg


Enfin... les chinois n’arrêteront pas de me surprendre ! C'est quand même un pays où on mange de la glace......................................... aux................................. petits pois !!!!

China hasn't ceased to surprise me... You know, they even eat green peas icecream ! Green peas --- Icecream !!

large_20150503_125714.jpg

Et oui, de la glace aux petits pois ! Et puis de la soupe au maïs ou aux haricots – comme dessert bien entendu ! Enfin, en Inde ils mangent bien de la glace au piments alors...
Ici le concept de fruits et légumes est différent de chez nous. Les fruits ne sont pas réservés aux desserts ni les légumes aux plats... Mais de toutes façon c'est simplement le concept de dessert qui est différent car ce n'est pas culturel ici de manger quelque chose de sucré à quatre heures ou après le repas. A l'école, à quatre heures, les enfants ils mangent de la soupe aux nouilles ou une sorte de compote au riz et aux gros pois. Et puis ils peuvent manger des plats plutôt sucrés pendant le repas aussi. Ceux-cis sont constitués d'une multitude de plats situés en milieu de table dans lequel tout le monde se sert. Ca, c'est vraiment un concept que j'adore !!

And also corn or bean soup... As a desert of course. Well considering Indians eat spicy icecream, I don't know which is worse !! Or if one has to be worse because, believe it or not, greenpeas icecream is really good !
The whole concept of desert and fruit/vegetables is actually very different.from what I'm used to. It's not cultural here to eat something sweet at 4P.M. or after the meal. At 4P.M., children eat noodle soup or a slightly sweetened rice and bean soup. They can also eat something sweet during the meal as their meals are based on a multitude of dishes placed in the middle of a round table in which everyone serves hisself. This is a really cool concept !

large_180_20150517_125409.jpg

Leur variété de snacks à base de viande est à peu près aussi large que notre variété de chocolats...

Their variey of meat-based snack is about as large as our belgian variety of chocolates...

Quelques exemples 

Some exemples :

large_180_20150423_192448.jpg

large_90_20150423_192403.jpg

Ainsi que leur variété de fruits !! MMMmmmmhh !

And so is their variety of fruits !! Yummy !!!

large_20150424_125748.jpg

large_20150330_113200.jpg

Et de légumes !

And of veggies!

large_180_20150403_074910.jpg

large_180_20150403_075015.jpg

Je suis moqueuse et mauvaise langue... en vrai ils sont charmants les chinois ! Je croyais que c'était pcq j'étais occidentale qu'ils venaient tous si spontanément me parler mais en vrai ils sont très ouverts entre eux aussi ! A chaque fois que je prends le bus avec une amie pour aller visiter quelque chose, des gens viennent nous parler, on sympathise et puis on finit par passer la journée entière ensemble. C'est vraiment sympa ! Peut-être c'est une particularité du sud !:-P

I'm a bit teasing but truly I think chinese people are charming ! I though people were being so friendly because they were impressed of meeting a foreigner but in fact they seem just as spontaneously open with each other. Everytime I take the bus to visit some place with a friend, people come and talk to us and we end up spending the whole day together.

large_180_20150503_124532.jpg

large__DSC6535.jpg

large__DSC6389.jpg

Je n'ai pas encore beaucoup de photos de la nature ici mais ce que j'ai eu l'occasion de voir jusq'à présent était à couper le souffle. Voici quelques images qui parleront d'elles mêmes:

I don't have many pictures of the nature yet but what I've had to see until now was splendid. The pictures will talk by themselves :

large_180_20150506_185014.jpg

large_90_20150506_184913.jpg

large_90_20150501_174752.jpg

large_180_20150501_145149.jpg

large_180_20150425_113144.jpg

large_20150425_101157.jpg

large_90_20150425_100153.jpg

large_180_20150413_183032.jpg

large_180_20150402_180733.jpg

Une dernière photo pour la fin

And a last one for the fun

large_90_20150425_113034.jpg

A bientôt!

See you soon !

large_180_20150508_181109.jpg

Posted by elodieadie 09:02 Archived in China Tagged landscapes people food city Comments (1)

Voyager seule... pourquoi pas?

Ou plutôt, pourquoi autre chose?

Combien de fois ne m'a-t-on pas répété que j'étais inconsciente et que je ne me rendais pas compte du danger auquel je m'exposais en voyageant seule en tant que femme...

Je crois qu'on a beaucoup d'idées préconçues sur « là-bas » et le danger potentiel qui s'y trouve. Je crois également que ces idées sont pour la plupart basées sur la peur et qu'elles ne se justifient que très rarement. Je peux vous dire que je ne me sens pas du tout en danger moi! Quelle invention stupide la peur! Ça nous empêche de faire tellement de choses!! Et puis, comme si ça ne suffisait pas, c'est contagieux! Ces peurs insensées sont transmises de génération en génération: «Attention, méfie toi des inconnus, ils pourraient être dangereux!» Selon moi, le plus grand danger dans la vie c'est de ne jamais vivre dans le risque!! Je préfère mourir demain en sachant que j'ai vécu à fond chaque instant que de mourir à 120 ans (ou même 80...), pleine de regrets en pensant à toutes ces choses que j'aurais tellement aimé faire mais que je n'ai jamais osé!

Que serait le monde si chaque personne, depuis sa naissance, s'était vue encouragée à poursuivre quelqu' idée qui lui soit passé par la tête, même la plus folle? Si on nous disait: «Tente!! Vas y! Saisi la chance! Soit tu réussi et tu grandis, soit tu te taules et tu aura appris une leçon... Tu auras donc autant grandi.» Pourquoi à la place répète-t-on aux enfants: «fais pas si!», «Fais pas ça!», «Ca pourrait être dangereux!»? Moi je crois que c'est parce que nous sommes englués dans ces horribles sentiments qu'on appelle la peur et qu'on les projette sur les autres.

Comme Marc Twain le dit si bien :

« ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait! »

A mes yeux, la seule chose qu'on puisse faire pour protéger les gens qu'on aime, c'est de leur apprendre à être fort. Leur apprendre les règles du jeu de la vie et les astuces pour sortir des labyrinthes qu'ils rencontreront. Leur apprendre comment affronter leurs monstres intérieurs et continuer à avancer. Leur apprendre que quand un obstacle se présente, ce n'est qu'une opportunité pour apprendre à sauter plus haut. Je crois que si un jour j'ai des enfants, c'est ça que je voudrais qu'ils sachent. Pas que faire quelque chose dont je ne connais rien est dangereux car qui suis-je pour prétendre savoir ce qui est dangereux?

Je crois que voyager seule non seulement ce n'est pas plus dangereux que de rester chez soi mais en plus c'est la plus belle façon de voyager! C'est tellement plus facile d'approcher quelqu'un qui est seul et puis, personne n'a peur d'une femme... Au contraire, c'est charmant une femme! Ce qui entraîne une infinité d'opportunités, de rencontres, de découvertes, de coups de main et j'en passe! C'est la meilleure façon de découvrir une autre culture. La façon la plus authentique, la plus riche, la plus humaine, la plus vraie! Et puis ça change la vie...

L'autre jour, je cherchais un arrêt de bus qui vraisemblablement n'existait pas... J'étais donc un peu paumée. Alors que ça commençait à sérieusement me frustrer et m'énerver, un homme est passé en moto et s'est mis à me dévisager discrètement (l'effet «superstar» ou l'avantage d'être blanc en Asie). J'en ai profité pour lui demander le chemin, consciente qu'il ne pourrait probablement pas plus m'aider que tous les précédents qui ne parlaient pas l'anglais. Ce point là était vrai mais ça ne l'a pas empêché de m'aider. Il m'a fait signe de le suivre et m'a emmené à l’arrêt du bus 52. Puis il s'est mis à me parler. A ma grande surprise, j'ai compris! Dans mes oreilles, ça donnait un peu ça: «阿看ù'ç!()!eèf)é松斯柯放sdkjàé!"!§é松的成绩 manger quelque chose 付zeijfà"')éèf款大量独zhfçè"()$j轮车?» Comme quoi, il ne faut pas connaître énormément de mots pour commencer à communiquer! Il voulait donc aller manger quelque chose... Comme je n'avais rien d'autre à faire (le bus c'était pour le lendemain, je n'étais qu'en mission d'exploration) et que j'adore toujours autant manger pour le plaisir, j'ai accepté! Rapidement, un ami à lui qui parlait anglais nous a rejoint. Après m'avoir emmené par des petites ruelles chez une coiffeuse, la sœur du pote du mec qui m'a aidé, pour que j'y dépose mon téléphone qui avait besoin d'être rechargé, ils m'ont emmené à un fast-food de nouilles et m'ont offert à manger. Puis ils m'ont ramené chez la coiffeuse où j'ai récupéré mon téléphone et mon vélo et ils m'ont rapatrié chez moi pour être sûr qu'il ne m'arrive rien.

Récemment, je les ai revu. Nous avons été rendre visite à un autre pote qui est “le maître du thé” chez qui on a assisté à un combat de coq. Maintenant j'ai compris d'où vient l'expression : « quel petit coq ! »

large_20150325_212138.jpg

J'avais pas envie de paraître impolie alors je n'ai pas pris trop de photos mais ça vous donne une idée.

large_20150325_214603.jpg

large_20150325_214549.jpg

Sur la table vous pouvez voir une plaque électrique chauffante. Plus ou moins au centre il y a une sorte de cylindre en verre contenant un liquide coloré. Au dessus de ce cylindre est posé de travers un autre cylindre en métal. Ils déposent le cylindre en métal dans celui en verre, y insèrent des feuilles de thé ainsi que de l'eau bouillante, laissent le tout reposer quelques secondes puis retirent le cylindre en le laissant égoutter au dessus. Ensuite, ils servent chaque tasse. Le cylindre de verre est relativement petit et on était sept. On était donc servi dans de minuscules tasses de la taille d'un verre à shot. Puis le cylindre était vidé des feuilles qu'il contenait et le processus recommençait. Ça a duré toute la soirée, durant laquelle j'ai dû boire des quinzaines de petit shot de thé! C'était amusant à découvrir!! J'ai supposé que c'était ça la fameuse «cérémonie du thé». En vrai je n'en sais rien... Tout ce que je vous raconte est basé sur mes observations car mon niveau de chinois actuel laisse encore à désirer! En Inde je voyais les hommes se regrouper autour du Chaï, en Belgique c'est autour d'une Jupiler et en Chine on dirait que c'est autour d'infusions de thé vert! Haha! Peut-être en Italie c'est le café, en Argentine le maté de Coca et au Maroc les infusions à la menthe? Chacun son truc !

Bon... maintenant dites-moi! Il est où le danger de suivre des inconnus? Si tous les inconnus étaient dangereux, on le serait également car on est bien tous les inconnus de quelqu'un!

Certains penseront peut être que je suis une sotte insouciante qui aura un jour les idées bien remises en place quand il lui arrivera quelque chose de mal. Ça, c'est parce que je ne vous ai pas révélé tous mes secrets! En me donnant le mode d'emploi de la vie, mes parents m'ont également appris à suivre mon flair et mon instinct. Savoir s'éclipser quand ça sent mauvais mais savoir faire confiance quand c'est approprié...

Il y a bien des moments où je suis triste ou déprimée. C'est vrai qu'il m'arrive d'avoir peur ou de me sentir seule... Mais pas une seule seconde je ne regrette d'être ici. Je voudrais tellement que vous puissiez vivre ne fut-ce qu'une journée de ce que je vis. Une heure même.... Et vous comprendriez pourquoi je ne suis pas encore rentrée! Je ne parle même pas du fait de voyager. Je parle d'accomplir un rêve. De juste vivre une vie dont on a toujours rêvé, sans avoir peur du futur... D'avoir confiance. Être en harmonie avec l'univers entier. C'est comme si toute ma vie était une composition musicale et que, enfin, j'ai trouvé le chef d'orchestre! Tout est harmonieux! La mélodie est juste et ça me rend heureuse. Utiliser des métaphores est le seul moyen pour moi de pouvoir vous expliquer ce que je ressens à cet instant présent. Chacun ses rêves... Moi c'est en étant propulsée dans un pays complètement inconnu que je vis cette extase.

Bref, c'était ma première “deuxième rencontre”

Posted by elodieadie 00:46 Archived in China Comments (1)

L'art de voyager comme une tortue

A savoir lentement et avec sa maison sur le dos

large_E29C6CF1C8B25B49790426AF76CA70BB.jpg

En quittant la Belgique, j'avais pour objectif de rejoindre Tokio et Taipei, où vivent deux de mes amies, sans avion. La raison de choix était en partie écologique. Symboliquement bien-sûr. Je crois que quand on est jeune on a parfois envie de prendre des décisions radicales, juste pour le plaisir de prouver son point de vue... Il y avait cependant une autre raison à ce choix. Je voulais, au moins une fois dans ma vie, partir sans date de retour et pouvoir prendre mon temps! Prendre le temps d'admirer, d'apprécier, de contempler et de vivre mais à mon rythme. Pour des questions pratiques je n'ai pas pu mettre ce plan à exécution pour mon arrivée en Inde. Après coup, je crois pouvoir dire que j'ai mis presque un mois à vraiment m'adapter. Le décalage horaire, le climat, la nourriture... Sans parler du choc culturel! Mais ça, c'est une autre histoire! Je n'aime pas ce sentiment. Comme si j'étais un petit poisson qui avait été propulsé dans un océan, bien loin de sa petite mer natale. L'effet “magnolideae” pour les homéopathes! Avec les moyens modernes on peut survoler les limites de l'espace. C'est pratique, c'est vrai. Mais j'ai l'impression que mon corps d'être humain n'est pas tout à fait fait pour survoler de telles distances aussi rapidement. Peut-être suis-je secretement une tortue qui vit dans un monde de lièvres... Je n'aime pas qu'on me presse!

large_90_20150318_150654.jpg

Depuis que je suis arrivée à Bangkok c'est la façon dont je me déplace. J'ai traversé le Laos du nord pour rejoindre la Chine avec des petits bus locaux. Ca sautait beaucoup, les sieges étaient durs, la route à travers les montagnes empêchait de couvrir de longues distances et demandait de longues heures de trajets pour une distance plutôt courte. Figurez vous que malgré tout, j'ai adoré! Faire une pause midi dans un petit village de bord de route pour manger l'éternelle soupe aux nouilles, la pause pipi entre trois bananiers. Ca c'est le Laos, le beau, le vrai. Pas celui des cartes postales.

large_IMG_8758.jpg

large_IMG_8751.jpg

large_IMG_8750.jpg

large_IMG_8749.jpg

large_IMG_8746.jpg

large_90_IMG_8733.jpg

large_IMG_8732.jpg

large_IMG_8725.jpg

Je pensais qu'en traversant la frontière, tout resterait semblable au moins un certain temps. J'imaginais une Chine moderne et occidentale dans les quelques grandes villes mais une douce campagne au fin fond du Yunan. Foutaises et balivernes! J'ai eu l'impression de passer de petit à immense/ rural à citadain/ sous-développé à développé. Si j'étais arrivée en avion j'aurais remarqué tous les petits marchands venant de la campagne avec un vélo/tuctuc. Je me serais dit que la Chine était encore sous-développée. Venant du Laos, je me suis étonnée de n'en voir que si peu. J'ai été impressionnée par la quantité de gens à l'allure si occidentale, étonnée de voir tant de belles et chiques voitures. Tant d'e-bike (moto éléctriques) qui donnent à cette ville une allure si futuriste comparé à ce que je voyais en Laos. Tout n'est toujours qu'une question de point de vue.

large_180_20150319_152914.jpg

large_90_20150318_111211.jpg

large_180_20150312_193903.jpg

large_180_20150318_183235.jpg

large_180_20150320_075445.jpg

large_180_20150320_075452.jpg

Contrairement à l'Inde, après deux jours en Chine ou au Laos j'avais l'impression d'y être depuis des semaines. Je constate les différences sans en être sécouée comme un prunier. J'ai le loisir d'apprécier les subtiles différences entre les pays et les régions, leurs cuisine, leurs paysages, leurs langues, leurs visages, leurs maisons, leurs routes.

Voyager comme une tortue, c'est aussi l'art de voyager avec sa maison sur le dos.

large_90_IMG_8554.jpg

J'avais déjà voyagé en sac à dos mais jamais plus de trois semaines. Ici, ça fait un peu plus long! Ce n'est pas facile de savoir quoi emporter car mon voyage alterne des passages itinérants et d'autres plus fixes. On ne porte pas les mêmes vêtements pour travailler en chine que pour voyager au Laos ou pour vivre à Bombay. Le problème est surtout que je suis la reine de la récup'! Alors partir avec un minimum et ne pas s'accumuler de brols sur le passage n'était vraiment pas simple!! Petit exemple: quand j'ai quitté la belgique, je me suis “autorisé” un petit plumier avec deux ou trois bics et crayons ainsi qu'un bloc à dessin. Un jour, au Laos, alors que j'avais pris la grande décision d'alléger mon sac, je me suis rendue compte que je transportais: une série de crayons de couleur, une de marqueurs, une de bics colorés, une de pastels, une de gouache et une de poudre colorée que les indiens utilisent pour les festivals et qui peut être employée comme peinture à l'eau.............. Je n'ai gardé que les crayons de couleur et les poudres indiennes! En soi, rien qui ne rentre pas dans la petite trousse que j'ai emporté de belgique. Que c'était duuuuuuuur mes amis!!!!!! Vous n'imaginez pas!!! Car il ne s'agissait pas que de crayons. J'ai décider de vider mon sac de tout ce que je n'avais pas employé depuis mon départ d'Inde (à l'exeption des vêtements chauds pour la chine). J'ai rempli un petit sac à dos entier et suis partie en ville. J'ai pris la décision de ne repasser la porte de l'auberge qu'avec le sac vide. Je me connais, j'allais sinon trouver une excuse pour reporter à plus tard et ça allait gâcher tous mes efforts! Il y avait notamment dans le sac un livre que j'avais presque terminé. Je me suis donc posée à une terrasse pour terminer mon livre avant de me mettre en quête d'heureux gagnants. Figurez-vous que cela n'a pas été nécessaire... On aurait dit que quelqu'un avait posé un panneau invisible à mes yeux sur ma table disant: “venez papoter avec elle, elle a quelque chose pour vous”! Ainsi, une petite fille est arrivée en me demandant de lui acheter un bracelet tissé en échange de quelques pièces pour pouvoir aller à l'école. Je lui ai dit que je n'avais pas besoin de bracelet mais que par contre si elle avait besoin de matéreil scolaire, elle pouvait se servir! Elle a pris tous mon matériel avec un grand sourire et m'a offert un bracelet en échange malgré tout.... J'aurais été incapable de jeter le contenu de mon sac, mais m'en débarrasser de cette manière était la chose la plus géniale au monde! J'avais l'impression d'être le père Noël! La deuxième chanceuse était une hongroise qui voyagait seule à qui j'ai offert une robe. Elle ne m'a pas offert de bracelet mais bien un immense sourire. Je ne savais même pas qu'on pouvait sourire aussi fort! Ca m'a fait plaisir! En plus, la robe lui allait drôlement mieux qu'à moi...

Ca m'a vraiment fait réfléchir sur l'accumulation de biens matériels. Je n'ai jamais été à court de place. Je n'ai donc jamais ressenti le besoin d'être concise dans mes possessions... Il y a tellement de brols que je conserve par habitude, par “au cas où”, par facilité, parce que je n'ai pas envie de me prendre la tête ou parce que j'y suis attachée pour une raison ou une autre... Mais est-ce vraiment nécessaire? Tous ces objets ne nous allourdissent-ils pas? Même si nous ne devons pas les transporter... Je me sentais tellement plus libre et légère après ce jour! Et puis tellement fière! J'ai pris la grande décision de ranger ma chambre en rentrant en Belgique. Hahaha! Vais-je être capable d'être aussi catégorique? C'est une tâche qui me demande une sacré volonté et une organisation mentale d'enfer. Je vous jure que ça me prend toute mon énergie de me séparer de certains objets completement inutiles mais ça donne la sensation de lacher du leste. De monter dans les airs et s'envoler! Quel bonheur!

Posted by elodieadie 19:57 Archived in Laos Tagged travel slow Comments (0)

Petite information

petite compensation (non, non, c'était une blague!!)

Je voulais juste vous dire que si vous voulez recevoir un mail à chaque fois que je mets un nouvel article, vous pouvez vous abonner:
Sans_titre.png
Il suffit de cliquer sur "subscribe" en haut à droite et puis d'inscrire votre adresse e-mail!

Posted by elodieadie 00:22 Comments (0)

Ma sixième première rencontre

Ou l'art du carpe diem

30 °C

Ca fait un petit temps que je n'ai plus écrit.... Où en étais-je? Ah oui, ma rencontre avec ce coréen et ses potes de la douane. Figurez vous que j'en ai rencontré d'autres des coréens, et puis des laociens et même des Wallons!! Alors ça, il fallait le faire au fin fond du Laos :-P Qu'est ce que c'était agréable de réentendre tous ces mots familiers tels que “kot”, “guindaille”, “nonante”, “chouke”, “tu sais me passer le sel?”, “rhéto”, “un chouia”... Bref, tout ça quoi!

Il y a quelque chose de très particulier dans un voyage itinérant, seule, à l'autre bout du monde. Quelque chose de frustrant et de magique à la fois... Une chose qui demande l'application immédiate du fameux dicton:

"carpe diem"

Il s'agit du fait de profiter de chaque instant, de savourer chaque personne que l'on rencontre et de vivre chaque moment intensément car cet instant est unique et futile. Le soleil va se coucher, le train va s'arrêter et ce moment deviendra du passé. Il faudra continuer.

large_IMG_8736.jpg

Sur le chemin de la Chine, tous les jours je rencontrais des gens. Certains avec qui je parlais quelques minutes, d'autres quelques heures et puis d'autres encore avec qui j'ai passé quelques jours quand nos chemins respectifs prennaient la même direction. Parfois, le contact se fait immédiatement. Une réaction instantanée comme une allumette qu'on frotte à la boite. Comme si on se connaissait depuis toujours... Ou comme si tout l'univers avait coordonné nos vies pour qu'à cet instant précis, dans ce lieu précis, on se croise. Ensuite, on se quitte et on reprend chacun notre vie. Ces premières rencontres sont trop futiles que pour qu'une relation s'en suive... Même si on échangeait nos coordonnés, nous ne connaissons pas suffisemment l'un de l'autre que pour avoir vraiment quelque chose à se raconter!

Ces moments resteront à tout jamais une moment magique.

Un repas partagé avec trois inconnus

large_180_20150221_205116.jpg

un sourire en attendant que les toilettes se libèrent

une promenade en motocyclette

large_IMG_8765.jpg

une visite

large_IMG_8745.jpg

une croisière en bateau

large_IMG_8741.jpg

un temple

large_DSC_0695.jpg

une auberge

large_IMG_8678b.jpg

une soirée autour d'une bière, d'un rhum thaïlandais ou d'un thé....

Repensez votre première rencontre avec un de vos ami.... Imaginez que cette première rencontre ne se soit pas terminée par un échange de numéro de téléphone ou de profil facebook. Cette première rencontre serait restée à tout jamais trois points de suspension. Un souvenir dans votre mémoire. Un visage associé à une soupe au nouilles. Quelques grains de magie à aller rechercher dans les profondeurs de votre mémoire un jour où l'humeur est plus triste que d'habitude. Un secret enfui au fond de vous.

C'est ça pour moi un voyage itinérant.

Posted by elodieadie 23:55 Archived in Laos Tagged people Comments (1)

On the road again!

Traversée de l'Indochine

Me voilà repartie...
J'ai enfin, après de multiples péripéties et rebondissements, obtenu mon visa chinois.... N'étant attendue en Chine que pour le 28 février, j'ai décidé de m'y rendre par la terre en passant par le nord du Laos et du Vietnam.

1ère étape - le nord de la Thaïlande

J'y ai rejoint une française rencontrée à Bangkok. Elle étudie le chinois à Pekin et est venue passer un mois en Thaïlande durant ses vacances. Comme on devait toutes deux se rendre à Chiang Mai en même temps, on a décidé de s'y donner rendez-vous.

large_IMG_8673.jpg

Wat Suan Dok temple

Wat Suan Dok temple


On a commencé par y faire une retraite de deux jours chez les moines boudhistes. Ils proposent cette retraite comme introduction à leur philosophie et à la méditation. C'était intéressant... silence complet durant 24h! Figurez-vous que je ne m'en suis pas trop mal sortie! Ca fait du bien de temps en temps... (je vous laisse me ressortir cette phrase quand je vous bassinerai les oreilles avec mes éternelles histoires à ralonge) :-P Je n'ai pas de photos de ma session mais celle-ci vous donnera une idée! J'avoue, ça fait un peu secte... Mais en fait ce ne l'était pas du tout et c'était même très enrichissant :-) (et relaxant après Bangkok)

Meditation Retreat Workshop

Meditation Retreat Workshop

Ensuite, nous sommes restés quelques jours à Chiang Mai avant que je me sépare de Pauline pour rejoindre Chiang Rai. Je vous avoue que j'ai trouvé ces derniers jours un peu étouffants... On m'avait dit que la Thaïlande était touristique mais à ce point, je ne l'imaginais tout de même pas! J'ai vraiment l'impression d'avoir vu plus de touristes (et plus spécifiquement des français) que des thaïlandais!! Tout est construit autour de ce business et trouver quelque chose d'authentique (vraiment authentique) n'est vraiment pas simple! C'est probablement ce que la plupart des gens cherchent lorsqu'ils viennent passer des vacances en Thaïlande, mais ce n'est pas du tout ce que moi je suis venue chercher ici...
> Je me promène dans la vieille ville: trop de touristes.
> Je me promène dans nouvelle ville: bon, là, j'avoue, il n'y a plus de touristes... mais l'expérience y est tout autant étrangement familière.... je suis entourée de batiments modernes affichant "philips", "volvo", "toyota" et j'en passe. En une matinée, j'ai réussi à trouver trois magasins de croquettes et toiletage divers pour chiens et chats!!! C'est encore loin de l'authenticité que je cherche....
> Je me dis donc que ce n'est pas en ville que je trouverai mon bonheur! Mon dernier espoir, demander à une agence de tourisme pour un tour dans la jungle ou dans la montagne. L'idée était bonne mais bien sûr, il me propose une solution plutôt chère à mes yeux et qui comporte tout ce que tout touriste veut voir. "Spécial authentique" pour moi. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me paraissait encore moins authentique que tout ce que j'avais vu jusqu'alors....

Je commençais à me trouver bien difficile et un sentiment de frustration grandissait graduellement en moi... Avant de baisser les bras et de déprimer par le fait que la réalité ne correspondait pas à ce que j'imaginais, je me suis dit que j'allais me rendre plus vite au Laos. De ce que j'en avais entendu, il me semblait que ça allait me plaire davantage! Je ne voudrais pas vendre la peau de l'ours avant de l'avoir tué mais il semblerait que mon intuition était bonne... Ca fait moins de 24h que je suis là et je dois dire que mon arrivée était on ne peut plus prometteuse! Digne des plus fous scénarios de bandes-dessinées! Bon j'exagère peut-être un petit peu... :-P A vous de juger:

2ème étape - le Laos

Hier après-midi j'ai pris un bus local pour rejoindre la frontière.

large_90_IMG_8717.jpglarge_90_IMG_8704.jpg

Je comptais loger dans la ville thaÏlandaise qui longe le Mekong (Chiang Kong) puis traverser le pont ce matin afin de rejoindre Houey Say, la ville Laocienne qui longe le Mekong. Le destin en a décidé autrement! Il s'avérait que mon voisin de banquette était un coréen qui travaillait à Houey Say. Le contrôleur du bus m'a conseillé de le suivre. Dans le tuc-tuc (moto-taxi) qui nous emmène à la douane, il m'explique qu'il travaille dans une ONG et qu'il gère des projets, ici au Laos. Il s'apelle (nom très compliqué que je n'ai pas retenu) mais tout le monde l'appelle Bo. Facile à retenir... Enfin soit! Il m'accompagne jusqu'au guichet de douane Loacien et attend gentillement que la dame me cachette mon passeport, quand soudain (ta-tadadaa!), on entend: "Hé! Bo!" Il s'avère que mon nouveau pote le coréen a un copain qui travaille à la douane, et il s'avère qu'en cette soirée de Saint-Valentin, toute l'équipe de la douanne faisait la fête dans le bureau principal! En deux-temps-trois-mouvements je me retrouve derrière le comptoir avec une bière à la main! Je suis servie d'une délicieuse soupe et je fais connaissance avec une bande de laociens bien sympa derrière leurs uniformes officiels! J'ai pris quelques photos en guise de preuve :-P

large_IMG_8724.jpglarge_IMG_8723.jpg

Les heures passant, il n'y avait plus de tuc-tuc pour m'emmener au centre-ville et trouver une auberge. Heureusement, le super-coréen avait une super-moto qui a réussi a nous porter tous deux + mon gros super-sac à dos + mon petit super-sac à dos + sa valise à roulette!!! Bon après on a du faire du 10km/h car la super-moto elle galérait quand même!! C'est extraordinaire la capacité qu'ils ont les asiatiques à fourer des milions de choses sur un vélo ou une moto, et malgré tout garder l'équilibre! Enfin, soit... ça c'est la fin de mon histoire... Les plus romantiques pourront imaginer trente-six scénarios pour clotûrer l'histoire de cette soirée de Saint-Valentin, mais en vrai, J'ai fini par trouver une auberge et ça c'est terminé sur un au revoir et merci :-)

La suite, au prochain épisode!

large_IMG_8727.jpg

Posted by elodieadie 03:39 Archived in Laos Comments (1)

Après le chaos, la discipline

Mon arrivée à Bangkok

Me voilà à Bangkok! Je vous avons que je vis cette fois-ci un contre-choc-culturel.... Après le chaos, la discipline! Comme le dit si bien le dicton; un dessin vaut mieux qu'un long discours. Je vous illustre donc mon premier choc en arrivant dans ce pays:

En attendant le métro

En attendant le métro

Comme vous le voyez, les gens sont placés en deux lignes bien droites en attendant le métro. Lorsque le métro arrive, tout le monde attend bien sagement que les gens qui sont à l'intérieur du train sortent par l'intérieur (entre les deux rangées de personnes) et puis comme des petits robots, on monte tous à la file indienne! Woow le contraaaste!!!! Truc de fou! J'ai failli éclater de rire sur le quai!


Quitter un pays dans lequel je n'ai aucune vraie attache pour un autre dont je ne connais rien du tout (si ce n'est qu'il contient des plages et des magasins où les hommes peuvent aller pour devenir des femmes) était une expérience étrange. J'étais contente d'arriver ici. Mes pas m'ont guidé vers une petite auberge super sympatique et familiale. Remplie de baraudeurs et voyageurs de passage. Je m'étais promis d'éviter la Taïlande qui me paraissait si touristique, mais je dois avouer qu'après six mois à Bombay, ça fait vraiment plaisir. Tout me semble si calme et paisible.. Personne ne claxonne à outre mesure, les gens attendent quand le feu est rouge, enfin ce genre de détails quoi! La pauvreté, même si elle reste présente, est moins confrontante qu'en Inde et je retourne peu à peu vers ma zone de confort. Je commence à prendre du recul par rapport à ce pays et je comprends à quel point il m'a tranformé et à laissé dans mon coeur quelque chose d'unique que je ne peux vraiment nommer. Je me sens différente. Plus riche et plus forte je crois... J’y ai retiré tellement plus que ce que j’étais venu chercher: la découverte d’une nouvelle culture et l’homéopathie. J'ai été confrontée à mes limites et à mes peurs, j'ai appris à me comprendre et à gagner plus de confiance en moi. J'ai compris l'ampleur du terme "choc culturel". J'ai compris pourquoi les immigrés ont tendance à se regrouper dans des quartiers et au sein même de mes cours d’homéopathie j’ai développé une compréhension tellement plus profonde et hollistique de la médecine, la maladie, l’être humain et l’univers tout entier. Même si jamais je n’utilise ces granules magiques, ces mois à Bombay auront eu une influence considérable sur ma façon de pratiquer. Je suis tellement heureuse et reconnaissante d'avoir eu cette opportunité!!

The other song

The other song

La classe

La classe

Maintenant je me dirige vers la Chine où j’ai trouvé un petit job à partir du mois de mars consistant à enseigner l’anglais à des enfants de 3 à 6 ans en échange de quoi je bénéficierai de cours de chinois. ? Je suis super enthousiaste à cette idée! L’idée de retrouver l'innocence et la joie des enfants m’enchante! ça fait plus de six mois que je n'ai plus parlé à un enfant directement et ça me manque tellement ? Je suis des cours en ligne sur l’enseignement de l'anglais langue étrangère ce qui rejoint un peu mes stages de l'an dernier en alphabétisation à Bruxelles. C'est passionnant!

En attendant d’avoir mon visa pour la chine je suis en Taïlande, à Bangkok. Un peu par hasard je suis entrée en contact avec deux logopèdes françaises qui travaillent ici et qui ont besoin d'un petit coup de main! Je vais donc avoir ma première expérience en temps que diplomée! C’est tellement excitant! Je les rencontre vendredi et je commence lundi! Ouf!! Je flippe un peu ! Heureusement on peut pas dire que la réalisation des bilans soit un manque dans la formation que j'ai eu dans je devais pouvoir gérer!

Voilà où j'en suis dans ma petite vie...

Ah oui, aujourd'hui j'ai vu des varans! Vous savez ce que c'est? C'est comme un mini alligator! Je ne croyais pas qu'un jour je dirais ça d'un reptile mais... c'est trop beau!!! C'est surtout leur façon de marcher qui est cool! Ils ont l'air tellement relax à se dandiner d'un côté puis de l'autre :-P

Varan dans le parc Lumphini de Bangkok

Varan dans le parc Lumphini de Bangkok

Le chat et le varan

Le chat et le varan

Alors que j'obersvais cette créature étrange se promener dans le parc, un chat est survenu. C'était tellement amusant la façon dont ils se sont regardés! Je me suis mise à imaginer ce qu'ils pensaient et ça m'a beaucoup fait rire!

Posted by elodieadie 02:18 Archived in Thailand Comments (1)

Un voyage dans le temps

Au Rajhastan

Entre la fin de mes cours et un dernier séminaire en passant, me voilà partie une semaine au Rajhastan avec Pam - ma coloque de Nouvelle Zeelande - et sa soeur Jeannine.

Le Rajhastan est une région désertique dans le nord-ouest de l'Inde qui a elle toute seule doit faire 4 ou 5 fois la Belgique (!!) mais ça, c'est une autre histoire. Etant encore une région très reculée, la façon de vivre ne semble par avoir beaucoup évolué depuis l'époque des Maharajas... Bien-sûr dans les villes l'influence de l'occident est présente, mais ce n'est rien du tout comparé à Mumbai - qui déjà me paraissait bien pittoresque!

Je ne peux que m'émerveiller devant les tailleurs de pierres, les peintres et les fermiers locaux....

Les petits ânes gris

Les petits ânes gris

un fermier et son chameau - parti en ville pour vendre son foin

un fermier et son chameau - parti en ville pour vendre son foin

Nous avons visité le palais d'un maharaja local. J'ai d'ailleurs appris pas mal de choses sur l'histoire de l'Inde! J'ai notamment compris pourquoi on avait tendance à dire "un voyage aux Indes". Avant l'indépendance, le pays n'était pas unifié et était constitué de 565 royaumes! C'est ce manque d'unicité et de collaboration d'ailleurs qui a permis aux envahisseurs (moghols, colonisateurs...) de prendre le pays si facilement. Lors de l'indépendance, en 1947, il a été décidé d'unifier tous les royaumes et de constituer un unique pays. Les familles, comme celle qui gouvernait sur Udaipur, ont perdu leur pouvoir et ne sont désormais plus qu'une image et un symbole.

Les descendants habitent toujours une partie du chateau tandis que l'autre sert de musée.

Le palais du Maharaja

Le palais du Maharaja

Le palais du Maharaja au lever du jour

Le palais du Maharaja au lever du jour

Sur la première photo, le palais est l'ensemble du batiment que l'on peut voir. On dira encore que j'ai grandi dans une grande maison!!

Quelques autres photos de la ville:

Peintures murales

Peintures murales

peintures murales

peintures murales

Peintures murales

Peintures murales

L'hiver en Inde les températures descendent jusque 10° la nuit. En tout cas dans ces régions-là. Dans l'Hymalaya il fait bien plus froid bien entendu! Etant habitués à la chaleur du désert, les indiens ne supportent pas trop ces températures et sortent les doudounes, les gants, les bonnets de laine et les chalumaux avant l'arrivée du jour.

Autour du feu

Autour du feu

Pam qui remercie ce charmant vendeur pour tous les Chaï (thé indien) qu'il nous a servi

Pam qui remercie ce charmant vendeur pour tous les Chaï (thé indien) qu'il nous a servi

Une mystérieuse étrangère

Une mystérieuse étrangère

Cet homme récitait des prières ou des mantras tout en se baignant dans le lac. Enfin, c'est peut-être mon interprétation! Il chantait peut être simplement une chanson! En tout cas, ça m'a amusé!

Baignade dans le lac

Baignade dans le lac


Bien-sûr quand on est maharaja, on ne se contente pas d'un seul palais. Il faut maintenir la réputation tout de même ;-) Bon, c'est surtout que leur palais est onstruit près d'un lac, et qu'en Inde, quand il pleut, il pleut! Du coup, ils avaient un deuxième palais en haut d'une montagne, pour la période de mousson! Sur le chemin, le taxi nous a raconté que le terrain autour du chateau allait devenir une réserve naturelle pour héberger les tigre et les léopards! Pour le moment ils sont en liberté et ça pose des problèmes au villages car ils se font manger leur bétail! C'est rassurant!! Moi en tout cas je n'ai vu rien ni personne!

Vue du palais de la mousson

Vue du palais de la mousson

Même les singes sont présents pour admirer le coucher du soleil

Même les singes sont présents pour admirer le coucher du soleil

Contemplation

Contemplation

Soleil couchant depuis le palais de la mousson

Soleil couchant depuis le palais de la mousson

Vue du palais de la mousson

Vue du palais de la mousson

Sur le chemin vers notre deuxième étape, nous sommes passés devant un moulin à eau - à l'ancienne. C'était magnifique!! Cet homme passe sa journée à faire tourner cette roue avec ses deux vaches dans le but d'activer un mécanisme qui à son tour fait tourner une corde sur lequel sont attachés plein de petits seaux qui amènent l'eau en haut. En tournant, le seau se déverse dans une sorte de bassine reliée au village par une goutière en bois. De cette manière, le village obtient l'eau sans devoir faire le trajet.... C'est tellement ingénieux! Bon d'accord, ça fait un bras et deux vaches en moins pour travailler aux champs. Mais moi je veux bien son job!! Ca a l'air tranquille :-)

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Le moulin à eau

Je vais vous raconter quelques petites anecdotes marrantes. A pushkar, une des villes que nous avons visité, nous avions été prévenu de prendre garde aux trois fleaux: les bramanes, les mendiants et les mouches. Dixit: guide de voyage! Moi j'ai trouvé un autre fléaux! Enfin, celui là est plus un problème pour les locaux (vendeurs de bananes!) que pour les touristes... Il s'agit, vous l'avez compris, des singes! Ils sont en bandes sur les toits et guêtent les marchands de fruits. A peine ceux-ci ont ils tourné les yeux qu'en deux temps trois mouvement les voleurs rusés se sont emparés de leurs ressources! Je vous avoue que c'est très amusant à regarder!

Sur les toits de Pushkar

Sur les toits de Pushkar

Sur les toits de Pushkar

Sur les toits de Pushkar

Sur les toits de Pushkar

Sur les toits de Pushkar

Cette photo-ci est une de mes préférées! Si vous regardez bien, il y a un singe est sur le toit, juste au sommet de l'échelle. Il narguait les fruits de la vieille dame et attendait le bon moment pour s'en emparer. Celle-ci s'en est rendue compte et s'est mis à le poursuivre avec son baton!! Bien entendu, le malin singe était déjà loin!

Au voleur!

Au voleur!

Un des autres fléaux nommé par le guide était les bramanes (prêtres). Pushkar est une ville construite autour d'un lac sacré. Quiconque s'y baigne est béni et absou de ses pêchés, de son karma, et toute sa famille avec!

le lac sacré

le lac sacré

Vache sacrée près d'un lac sacré

Vache sacrée près d'un lac sacré

Je suis un peu cynique... C'est parceque le guide avait raison! Ce sont des manipulateurs qui n'ont pas grand chose de spirituel. Ils sont toute une bande répartie à plusieurs étapes entre le lac et le marché. En s'y promenant on se fait accoster par un homme qui nous glisse une fleur dans la main, cinq mètres plus loin, un suivant nous invite à venir la déposer dans le lac pour avoir une bénédiction. Ainsi de fil en aiguille on se fait guider jusqu'au lac sacré où un Bramane nous "propose" (je devrais plutôt dire "impose") une petite cérémonie qui consiste à répéter des mots après lui et à tremper nos mains dans l'eau du lac. Ensuite, ils demandent de l'argent pour la charité. Je propose dix roupies et il me dit que ce n'est pas assez... Le guide nous avait prévenu et expliqué qu'il était peu probable que l'argent aille à la charité. Je dois aussi vous avouer que ces Bramanes n'avaient pas du tout l'air saints, et j'étais bien tentée de croire le guide! Je lui explique que je n'ai pas l'intention de lui donner plus que dix ou vingt roupies, et que si ça ne lui plait pas je pars tout de suite. "Oh non madame, c'est une cérémonie que nous faisons par amour, nous ne demandons rien en retour". Il continue donc sa cérémonie (je peux vous dire qu'il avait l'air lui-même de s'ennuyer et me faisait répéter ces formules avec une monotonie terrible dans la voix). Il me demande de répéter le nom de tous mes frères, soeurs, parents, grands-parents, amis pour les bénir eux aussi et essaye de trouver un mort dans ma famille. Pam m'a expliqué après que c'était une autre façon qu'ils utilisent pour manipuler les pauvres gens.... Ils prétendent faire des prières pour sauver l'âme de l'être cher qui est mort, puis jouent sur cette carte-là pour demander plus d'argent (c'est tout ce que tu donne pour le salut de ton défun père?!)


Enfin soit... des charlatants il y a en a partout et ce n'est pas pour ça que tout le monde est à mettre dans le même sac. Je suis actuellement au séminaire d'un de mes professeurs, qui malgré qu'il n'est pas bramane, parle avec son coeur et aide les gens à améliorer les relations qu'ils ont avec leurs proches - à travers notamment des techniques méditatives. Il est un bon exemple du meilleur de ce que l'Inde offre en terme de spiritualité en opposition à ce que les autres prétendaient offrir au nom de la religion!

Pour conclure, voici quelques dernières photos:

Mr Mauve

Mr Mauve

vendeur de sucreries! Qui est au taquet?!

vendeur de sucreries! Qui est au taquet?!

marchand de cerfs-volants

marchand de cerfs-volants

dialogue avec un chameau

dialogue avec un chameau

Et enfin mes compagnons de voyage sur le trajet du retour.

Ajmer - Mumbai en train

Ajmer - Mumbai en train


Ajmer - Mumbai en train

Ajmer - Mumbai en train

Ils ne parlent pas un mot d'anglais et moi pas un mot d'hindi. Néanmoins, on a réussi à communiquer suffisament que pour pouvoir partager un repas. Comme quoi, parfois les regards et les gestes peuvent suffire. On a même échangé sur la gestion des poubelles!! C'était très bref: après le repas, la dame rassemble les assiettes en papier plastifié, tous les déchets et les balance par la fenêtre!! Quand je termine mon assiette, elle me fait signe de balancer la mienne à mon tour.... Pas moyen d'entrer dans leur jeu! Je prend un sac plastic, l'emballe et fourre le tout dans mon sac. Elle m'a regardé avec un regard amusé en mode: ils sont bizarres ces étrangers! et je lui ai répondu: "clean india"!!

Posted by elodieadie 10:01 Archived in India Comments (0)

(Entries 1 - 15 of 18) Page [1] 2 »