A Travellerspoint blog

Voyager seule... pourquoi pas?

Ou plutôt, pourquoi autre chose?

Combien de fois ne m'a-t-on pas répété que j'étais inconsciente et que je ne me rendais pas compte du danger auquel je m'exposais en voyageant seule en tant que femme...

Je crois qu'on a beaucoup d'idées préconçues sur « là-bas » et le danger potentiel qui s'y trouve. Je crois également que ces idées sont pour la plupart basées sur la peur et qu'elles ne se justifient que très rarement. Je peux vous dire que je ne me sens pas du tout en danger moi! Quelle invention stupide la peur! Ça nous empêche de faire tellement de choses!! Et puis, comme si ça ne suffisait pas, c'est contagieux! Ces peurs insensées sont transmises de génération en génération: «Attention, méfie toi des inconnus, ils pourraient être dangereux!» Selon moi, le plus grand danger dans la vie c'est de ne jamais vivre dans le risque!! Je préfère mourir demain en sachant que j'ai vécu à fond chaque instant que de mourir à 120 ans (ou même 80...), pleine de regrets en pensant à toutes ces choses que j'aurais tellement aimé faire mais que je n'ai jamais osé!

Que serait le monde si chaque personne, depuis sa naissance, s'était vue encouragée à poursuivre quelqu' idée qui lui soit passé par la tête, même la plus folle? Si on nous disait: «Tente!! Vas y! Saisi la chance! Soit tu réussi et tu grandis, soit tu te taules et tu aura appris une leçon... Tu auras donc autant grandi.» Pourquoi à la place répète-t-on aux enfants: «fais pas si!», «Fais pas ça!», «Ca pourrait être dangereux!»? Moi je crois que c'est parce que nous sommes englués dans ces horribles sentiments qu'on appelle la peur et qu'on les projette sur les autres.

Comme Marc Twain le dit si bien :

« ils ne savaient pas que c'était impossible alors ils l'ont fait! »

A mes yeux, la seule chose qu'on puisse faire pour protéger les gens qu'on aime, c'est de leur apprendre à être fort. Leur apprendre les règles du jeu de la vie et les astuces pour sortir des labyrinthes qu'ils rencontreront. Leur apprendre comment affronter leurs monstres intérieurs et continuer à avancer. Leur apprendre que quand un obstacle se présente, ce n'est qu'une opportunité pour apprendre à sauter plus haut. Je crois que si un jour j'ai des enfants, c'est ça que je voudrais qu'ils sachent. Pas que faire quelque chose dont je ne connais rien est dangereux car qui suis-je pour prétendre savoir ce qui est dangereux?

Je crois que voyager seule non seulement ce n'est pas plus dangereux que de rester chez soi mais en plus c'est la plus belle façon de voyager! C'est tellement plus facile d'approcher quelqu'un qui est seul et puis, personne n'a peur d'une femme... Au contraire, c'est charmant une femme! Ce qui entraîne une infinité d'opportunités, de rencontres, de découvertes, de coups de main et j'en passe! C'est la meilleure façon de découvrir une autre culture. La façon la plus authentique, la plus riche, la plus humaine, la plus vraie! Et puis ça change la vie...

L'autre jour, je cherchais un arrêt de bus qui vraisemblablement n'existait pas... J'étais donc un peu paumée. Alors que ça commençait à sérieusement me frustrer et m'énerver, un homme est passé en moto et s'est mis à me dévisager discrètement (l'effet «superstar» ou l'avantage d'être blanc en Asie). J'en ai profité pour lui demander le chemin, consciente qu'il ne pourrait probablement pas plus m'aider que tous les précédents qui ne parlaient pas l'anglais. Ce point là était vrai mais ça ne l'a pas empêché de m'aider. Il m'a fait signe de le suivre et m'a emmené à l’arrêt du bus 52. Puis il s'est mis à me parler. A ma grande surprise, j'ai compris! Dans mes oreilles, ça donnait un peu ça: «阿看ù'ç!()!eèf)é松斯柯放sdkjàé!"!§é松的成绩 manger quelque chose 付zeijfà"')éèf款大量独zhfçè"()$j轮车?» Comme quoi, il ne faut pas connaître énormément de mots pour commencer à communiquer! Il voulait donc aller manger quelque chose... Comme je n'avais rien d'autre à faire (le bus c'était pour le lendemain, je n'étais qu'en mission d'exploration) et que j'adore toujours autant manger pour le plaisir, j'ai accepté! Rapidement, un ami à lui qui parlait anglais nous a rejoint. Après m'avoir emmené par des petites ruelles chez une coiffeuse, la sœur du pote du mec qui m'a aidé, pour que j'y dépose mon téléphone qui avait besoin d'être rechargé, ils m'ont emmené à un fast-food de nouilles et m'ont offert à manger. Puis ils m'ont ramené chez la coiffeuse où j'ai récupéré mon téléphone et mon vélo et ils m'ont rapatrié chez moi pour être sûr qu'il ne m'arrive rien.

Récemment, je les ai revu. Nous avons été rendre visite à un autre pote qui est “le maître du thé” chez qui on a assisté à un combat de coq. Maintenant j'ai compris d'où vient l'expression : « quel petit coq ! »

large_20150325_212138.jpg

J'avais pas envie de paraître impolie alors je n'ai pas pris trop de photos mais ça vous donne une idée.

large_20150325_214603.jpg

large_20150325_214549.jpg

Sur la table vous pouvez voir une plaque électrique chauffante. Plus ou moins au centre il y a une sorte de cylindre en verre contenant un liquide coloré. Au dessus de ce cylindre est posé de travers un autre cylindre en métal. Ils déposent le cylindre en métal dans celui en verre, y insèrent des feuilles de thé ainsi que de l'eau bouillante, laissent le tout reposer quelques secondes puis retirent le cylindre en le laissant égoutter au dessus. Ensuite, ils servent chaque tasse. Le cylindre de verre est relativement petit et on était sept. On était donc servi dans de minuscules tasses de la taille d'un verre à shot. Puis le cylindre était vidé des feuilles qu'il contenait et le processus recommençait. Ça a duré toute la soirée, durant laquelle j'ai dû boire des quinzaines de petit shot de thé! C'était amusant à découvrir!! J'ai supposé que c'était ça la fameuse «cérémonie du thé». En vrai je n'en sais rien... Tout ce que je vous raconte est basé sur mes observations car mon niveau de chinois actuel laisse encore à désirer! En Inde je voyais les hommes se regrouper autour du Chaï, en Belgique c'est autour d'une Jupiler et en Chine on dirait que c'est autour d'infusions de thé vert! Haha! Peut-être en Italie c'est le café, en Argentine le maté de Coca et au Maroc les infusions à la menthe? Chacun son truc !

Bon... maintenant dites-moi! Il est où le danger de suivre des inconnus? Si tous les inconnus étaient dangereux, on le serait également car on est bien tous les inconnus de quelqu'un!

Certains penseront peut être que je suis une sotte insouciante qui aura un jour les idées bien remises en place quand il lui arrivera quelque chose de mal. Ça, c'est parce que je ne vous ai pas révélé tous mes secrets! En me donnant le mode d'emploi de la vie, mes parents m'ont également appris à suivre mon flair et mon instinct. Savoir s'éclipser quand ça sent mauvais mais savoir faire confiance quand c'est approprié...

Il y a bien des moments où je suis triste ou déprimée. C'est vrai qu'il m'arrive d'avoir peur ou de me sentir seule... Mais pas une seule seconde je ne regrette d'être ici. Je voudrais tellement que vous puissiez vivre ne fut-ce qu'une journée de ce que je vis. Une heure même.... Et vous comprendriez pourquoi je ne suis pas encore rentrée! Je ne parle même pas du fait de voyager. Je parle d'accomplir un rêve. De juste vivre une vie dont on a toujours rêvé, sans avoir peur du futur... D'avoir confiance. Être en harmonie avec l'univers entier. C'est comme si toute ma vie était une composition musicale et que, enfin, j'ai trouvé le chef d'orchestre! Tout est harmonieux! La mélodie est juste et ça me rend heureuse. Utiliser des métaphores est le seul moyen pour moi de pouvoir vous expliquer ce que je ressens à cet instant présent. Chacun ses rêves... Moi c'est en étant propulsée dans un pays complètement inconnu que je vis cette extase.

Bref, c'était ma première “deuxième rencontre”

Posted by elodieadie 00:46 Archived in China

Table of contents

Comments

Ouawww Elodie que c'est beau ce que tu écris. Tellement vrai mais saches tout de meme que des fous y en a partout. Tu comprendras dans 20 ans quand ta fille inventera Dieu sait quoi... Telle mere, telle fille...Je t'aime mon petit chou...

by Maman

Comments on this blog entry are now closed to non-Travellerspoint members. You can still leave a comment if you are a member of Travellerspoint.

Enter your Travellerspoint login details below

( What's this? )

If you aren't a member of Travellerspoint yet, you can join for free.

Join Travellerspoint